Comment faire face aux cambriolages ?

Que faut-il faire pour éviter les cambriolages ? Quelles sont les démarches à suivre si l’on s’est fait cambrioler ? Être victime de cambriolage n’est pas une fatalité : de nombreux gestes simples peuvent être mis en place pour limiter un maximum sa vulnérabilité aux intrusions indésirables ainsi que des équipements de sécurité reconnus performants.

Si l’on subit malgré tout un vol à domicile, un certain nombre d’actions sont à appliquer, d’une part pour être correctement dédommagé, d’autre part pour éviter que la situation ne se reproduise. Toutes les informations dans ce guide anti-cambriolage et home-jacking pour ne pas se sentir démuni face aux risques et en cas d’intrusion.

Assurance, contrat d’habitation et remboursement après un cambriolage

Tout cambriolage amène cette question : vais-je être bien dédommagé ? L’inquiétude de ne pas voir ses pertes remboursées s’ajoute au traumatisme d’avoir été visité. Pour connaître ses chances de dédommagement, la première question à se poser est : suis-je assuré ? Normalement, que vous soyez locataire ou propriétaire, vous devez avoir souscrit à une assurance habitation. Ce n’est qu’en bénéficiant de cette assurance que pouvez prétendre à un remboursement.

Se faire indemniser n’est pas automatique. Encore faut-il pouvoir justifier de ses biens et disposer d’un contrat qui comporte les clauses adéquates. Renseignez-vous bien sur les justificatifs à fournir et lisez attentivement votre contrat avant de contacter votre assureur.

Lire la suite...

Pour être dédommagé correctement, il faut aussi remplir un certain nombre de démarches en temps et en heure. Votre assureur n’interviendra que si vous l’avez contacté dans les délais impartis et par le biais d’une déclaration écrite de sinistre. Informez-vous dès à présent.

Astuces et conseils anti-cambriolages

Se protéger des cambriolages n’est pas nécessairement une démarche complexe et onéreuse. Mettre en place des gestes de précaution de base et des dispositifs de sécurité simples peut déjà limiter considérablement les risques d’intrusion.

Avant toute chose, il convient de ne jamais se sentir à l’abri des cambriolages. Même si vous vivez dans une toute petite maison isolée ou dans un appartement avec trois codes d’accès, le risque zéro n’existe pas. Adopter une attitude de prudence vaut donc pour tout le monde. Cela passe par exemple par le fait de ne pas déposer ses clés n’importe où ni à n’importe qui, de ne pas laisser ses fenêtres ouvertes, de ne pas autoriser n’importe qui à rentrer chez vous.

Lire la suite...

Outre ce type de gestes de précaution simples mais souvent négligés, un certain nombre de dispositifs tout à fait accessibles peuvent renforcer facilement et efficacement la sécurité de son domicile. Porte blindée, détecteur de choc et d’ouverture, mini caméras, serrures renforcées, alarmes maison : renseignez-vous pour savoir quel dispositif correspond à vos besoins et votre budget.

Comment réagir pendant et après un cambriolage

Être victime de cambriolage peut arriver à tout le monde ; savoir comment réagir si cela arrive est essentiel. Que faire si je me trouve nez à nez avec un cambrioleur ? Comment devrais-je réagir si je constatais une effraction en rentrant chez moi ? Quelles précautions prendre en amont de tout incident pour m’assurer d’être bien dédommagé en cas de vol ? Ces questions méritent d’être posées.

Soyez conscient qu’il faut réagir vite en cas de cambriolage. On dispose de 48h maximum pour remplir un certain nombre de démarches et mieux vaut être informé en amont de la marche à suivre pour éviter d’avoir à s’informer en catastrophe. Que faire auprès de votre banque, que faire auprès de la police, que faire auprès des assurances : qui dit cambriolage dit démarches administratives pour résoudre rapidement et avec un minimum de pertes la situation.

Lire la suite...

N’attendez pas d’être concernés pour vous informer. Securitas Direct vous donne toutes les clés pour gérer une situation de cambriolage ou de home-jacking. Anticiper, c’est aussi se protéger.