Comment réagir pendant et après un cambriolage

comment réagir pendant et après un cambriolage

Nombreux sont ceux qui ne se sentent pas concernés par la menace de cambriolages. On croit volontiers que « ça n’arrive qu’aux autres ». Pourtant, le nombre de personnes ayant été cambriolées ne cesse de grandir. Menez l’enquête autour de vous : il est probable que vous ayez dans votre entourage des personnes ayant été victimes de vol à leur domicile. C’est donc être réaliste que de se préparer à cette éventualité… pour tâcher de l’éviter. Expert en sécurité, à travers ses conseils et recommandations, Securitas Direct vous aide à faire face au cambriolage.

Lire la suite...

Avant le cambriolage

La première chose à rappeler est aussi évidente qu’essentielle : ne tentez pas le diable. Autrement dit, ne facilitez pas le travail vos malfrats. Fermez bien la porte à clé quand vous sortez, en veillant à sceller tous les verrous si vous en avez plusieurs ; ne laissez pas les fenêtres ouvertes quand vous vous absentez ; ne cachez pas vos clés à des endroits évidents (paillasson, boîte aux lettres…), même si c’est pour une courte durée. En un mot, faites preuve de prudence, de discrétion et de bon sens.

Deuxième chose : ne laissez pas les cambrioleurs deviner que vous n’êtes pas chez vous ; cela ne fera qu’attiser leur convoitise. Ainsi, veillez à ne pas rendre visible une absence prolongée, par exemple en l’annonçant sur les réseaux sociaux ou en en informant tous les commerçants du coin. Laissez croire que vous êtes là, en demandant à vos voisins de passer allumer les lumières de temps en temps ou faisant usage de la domotique pour le faire vous-même à distance.

Enfin, assurez-vous d’avoir souscrit à une assurance habitation qui dispose de la garantie vol. Cette assurance est essentielle pour vous couvrir en cas d’effraction et de cambriolage.

Pendant le cambriolage

Il arrive que les victimes soient témoins de leur cambriolage, notamment dans le cas de home-jacking (cambriolage en présence des habitants). Quand cela arrive, une règle d’or : ne cherchez pas à prendre le dessus sur les malfaiteurs ; même si cela est difficile, tâchez de coopérer. Les voleurs peuvent recourir à la violence quand leur projet est contrarié et mieux vaut éviter que les choses ne tournent mal.

Si vous arrivez sur les lieux après le passage des cambrioleurs et que vous trouvez votre domicile sens dessus dessous, ne cédez pas au réflexe de tout ranger. Surtout ne touchez à rien. C’est le seul moyen de laisser les éventuelles empreintes visibles aux forces de l’ordre.

Pensez par ailleurs à prendre des photos de tout ce qui peut faire preuve de l’effraction ou de la tentative d’effraction (fenêtre cassée, serrure forcée, porte abîmée…).

Après le cambriolage

En cas de cambriolage avéré, voici ce que vous devez faire, dans l’ordre chronologique.

Sur le moment :

  • Alertez la police ou la gendarmerie : Une fois votre appel reçu, les forces de l’ordre se déplaceront dès que possible pour venir faire un état des lieux chez vous. Ne déplacez et ne touchez rien en les attendant, ils se chargeront du relevé des empreintes.
  • Faites opposition : À faire immédiatement si vous vous rendez compte que votre carte bancaire fait partie des biens dérobés.

Dans les deux jours :

  • Allez déposer plainte au commissariat le plus proche de chez vous : Cette étape est indispensable pour faire votre déclaration de vol auprès de votre assurance.
  • Faites l’inventaire des biens volés : Listez vos pertes et rassemblez leurs justificatifs (factures, photos, garanties…).
  • Contactez votre assureur : Informez-le de votre situation, faites un point sur votre contrat et demandez-lui la marche à suivre. Attention vous devez le contacter sous 48h maximum pour que votre demande soit prise en compte.

Plus tard :

Une fois que tout sera réglé et que vous serez remis du traumatisme plus ou moins conséquent que provoque un cambriolage, il faudra penser au moyen d’éviter que ce type de situation ne se reproduise. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel pour savoir comment mieux protéger votre domicile et vos biens.

Nos derniers articles