Cambriolage de maison : que faire après en avoir été victime ?

Cambriolage d'une maison

En France, un cambriolage se produit toutes les 1,5 minute, ce qui équivaut à près de 985 cambriolages par jour ! Pour adopter les bons réflexes après un cambriolage dans votre maison, voici quelques règles à suivre.

  • La première chose à faire en découvrant que vous avez été cambriolé, est d'alerter immédiatement le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie de votre ville. Si les cambrioleurs sont toujours sur place, ne prenez pas de risque en cherchant à vous rendre justice et collectez un maximum d'information sur les individus : physique, vêtements, langage, type de véhicule...
  • Même s'il est tentant de vérifier si les cambrioleurs vous ont dérobé des objets de valeur, ne touchez à rien ! Attendez l'arrivée de la police ou de la gendarmerie et empêchez toute personne d'accéder à votre domicile, sauf en cas de nécessité. La police scientifique, qui se rendra également chez vous est chargée de relever d'éventuelles empreintes laissées par les cambrioleurs pour tenter de les identifier.
  • Après le passage de la police, déposez plainte au commissariat ou à la gendarmerie de votre commune. Cette étape est indispensable pour la déclaration de vol auprès de votre assurance habitation. Après avoir fait l'inventaire des biens volés, n'oubliez donc pas de prévenir votre assurance dans les 2 jours qui suivent la constatation du cambriolage. Essayez également de rassembler un maximum de documents (factures, garanties...) prouvant la valeur des objets disparus.
  • Par ailleurs, si vous constatez la disparition de chéquiers ou cartes de crédit, faites immédiatement opposition auprès de votre banque.