Les conseils de la police pour éviter le cambriolage de votre domicile

police conseils anti cambriolage

On recense en moyenne 400 000 cambriolages par an en France, soit un cambriolage par minute. Décembre, juillet et août sont les mois préférés des cambrioleurs, périodes où il est courant de s'absenter de son domicile. Cela dit, un cambriolage sur trois se fait en présence des habitants - on parle alors de home-jacking. Cambriolages et home-jacking occasionnent souvent non seulement des désagréments au niveau financier dans le cas où vous n'avez pas de traçabilité de vos objets de valeur, mais aussi un stress post-traumatique, surtout en cas de home-jacking.

Comment faire donc pour se prémunir contre les cambriolages ? Comment gérer la situation si l'on est victime d'un vol ? Quelles démarches effectuer à titre de prévention, de protection, et d'intervention en cas d'infraction ? Comment se donner toutes les chances de ne pas compter parmi les victimes annuelles ? L'équipe chargée de la communication de la Préfecture de Police répond à vos questions.

Comment faire pour éviter d'être la cible de cambrioleurs ?

Préfecture de Police de Paris : La toute première chose à faire, c'est d'équiper votre domicile d'une porte d'entrée blindée comprenant un moyen de contrôle visuel (un œilleton, NDLR). Il est également fortement recommandé de l'équiper d'un entrebâilleur.

Pensez aussi à installer des équipements adaptées et agréés comme des volets renforcés, une grille, un éclairage programmé, un détecteur de présence ou encore un système d'alarme. Pour toutes ces installations, nous recommandons de faire appel à un professionnel.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Y a-t-il des attitudes à adopter au quotidien ?

P. P. P. : Bien entendu. La première consiste à toujours fermer la porte de votre domicile à double tour, et ce même lorsque vous êtes chez vous. Vous éviterez ainsi de vous exposer à une tentative de home-jacking, cette technique de cambriolage qui consiste à s'introduire dans un domicile alors que les habitants sont présents. L'objectif des malfaiteurs est alors de récupérer par tous les moyens les clés de votre voiture. Et l'immense majorité d'entre eux n'hésitera pas à recourir à la violence s'ils ne parviennent pas à leurs fins.

Dans le même registre, avant de laisser quelqu'un entrer chez vous, assurez-vous toujours de son identité. Et en cas de doute, même si des cartes professionnelles vous sont présentées, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament.

Et si j'attendais bel et bien mon visiteur, y a-t-il des choses à ne pas faire ?

P. P. P. : Oui. La première consiste à ne jamais laisser une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile. Et avant son arrivée, placez en lieu sûr vos bijoux, carte de crédit, sac à main et clés de voiture.

D'une manière générale, soyez prévoyant en photographiant vos objets de valeur. En cas de vol, ces clichés faciliteront à la fois les recherches menées par les forces de l'ordre et l'indemnisation faite par votre assureur. Notez également le numéro de série et la référence de vos matériels et biens de valeur. Et surtout, conservez vos factures !

Y-a-t-il d'autres attitudes à adopter pour se protéger ?

P. P. P. : Cela peut paraître évident, mais n'inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés. En outre, ne laissez pas vos clés sous votre paillasson, dans votre boîte aux lettres, dans un pot de fleurs... Confiez-les plutôt à une personne de confiance.

De nuit, en période estivale, évitez de laisser vos fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique et ne laissez pas dans votre jardin une échelle, des outils, un échafaudage ; ils offrent des moyens d'entrer chez vous.

Et si je suis victime d'un cambriolage, que dois-je faire ?

P. P. P. : Prévenez immédiatement le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie du lieu de l'infraction. Si les cambrioleurs sont encore sur place, ne prenez pas de risques inconsidérés ; privilégiez le recueil d'éléments d'identification comme le type de véhicule utilisé par vos agresseurs, leur langage, leur signalement, les vêtements qu'ils portent, etc.

En attendant les forces de l'ordre, puis-je commencer à ranger mon domicile ?

P. P. P. : Surtout pas ! Pour que l'enquête ait une chance d'aboutir, il est indispensable de préserver les traces et indices à l'intérieur comme à l'extérieur. Voilà pourquoi il est impératif que vous ne touchiez à rien. Mieux : interdisez l'accès de votre domicile à toute personne qui ne serait pas un gendarme ou un policier.

Et une fois les constatations faites, quelle est la marche à suivre ?

P. P. P. : Commencez par déposer plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie en vous munissant d'une pièce d'identité. Pour gagner du temps, vous pouvez déposer une pré-plainte sur internet. Ensuite, déclarez le vol à votre assureur, par lettre recommandée, dans les deux jours ouvrés. Vous pouvez y joindre une liste des objets volés, éventuellement avec leur estimation. Enfin, prenez toutes les mesures nécessaires pour éviter un nouveau cambriolage (changement des serrures, réparations, installation d'une alarme etc.).

En bref : 6 précieux conseils anti-cambriolage et home-jacking

  • Fermez toujours à double tour la porte de chez vous, même quand vous êtes présent à votre domicile
  • Faites preuve de vigilance au quotidien : pas de clé sous le paillasson, de nom et adresse sur votre trousseau de clé, de fenêtres grandes ouvertes l'été...
  • Ne laissez pas une personne inconnue entrer chez vous sans valider son identité ; si vous l'autorisez à entrer, ne la laissez pas toute seule dans une pièce et placez en lieu sûr vos cartes de crédit, montres, bijoux, etc.
  • Photographiez vos objets de valeur et gardez bien leurs factures pour être sûrs d'être indemnisés en cas de problème
  • Equipez-vous d'un système de sécurité adapté à vos besoins et votre budget (porte blindée, volets renforcés, détecteur de présence, alarme...)
  • Prévenez immédiatement la police en cas d'infraction ; en attendant leur intervention, prenez soin de laisser les lieux de l'infraction en l'état pour faciliter l'enquête et ne cherchez surtout pas à intervenir si les malfrats sont encore chez vous
  • Vous avez été victime d'un cambriolage ? Allez déposer au plus vite votre plainte au commissariat (déposez éventuellement une pré-plainte sur internet) et déclarez dans les deux jours ouvrés du cambriolage le vol à votre assureur.