Infos cambriolages : ce qu’il faut savoir

Méfiez-vous des a priori : les cambriolages n’ont pas systématiquement lieu dans de belles maisons isolées ou des appartements clinquants ; ils sévissent en ville comme à la campagne, de jour comme de nuit, dans les résidences haut de gamme comme dans les habitations plus modestes. Par ailleurs, ce n’est pas parce que l’on ne possède rien de précieux que l’on est à l’abri d’un cambriolage. En effet, les cambrioleurs ne savent pas nécessairement à l’avance ce qui se trouve dans la maison ou l’appartement qu’ils convoitent. Une fois qu’ils se sont introduits chez quelqu’un, il est rare qu’ils repartent les mains vides, même si leur butin n’est pas élevé.

Lire la suite...

Contrairement aux idées reçues, la majorité des cambriolages n’ont pas lieu la nuit mais aux heures du bureau, quand les domiciles sont désertés, notamment de 14 à 16h. Pour arriver à leur fin, les cambrioleurs recourent à des techniques de plus en plus sophistiquées et n’hésitent parfois pas à agir en bandes organisées. Les plus déterminés peuvent se montrer agressifs, surtout s’ils sont pris en flagrant délit. D’où la nécessité de se protéger par le biais de dispositifs de sécurité efficaces tels qu’un système d’alarme et/ou un système de vidéosurveillance.

Il arrive que des cambrioleurs choisissent volontairement le moment où les gens sont chez eux pour passer à l’action, avec l’idée de dérober les clés de voiture pour partir avec votre véhicule sans l’abîmer ou d’obtenir le code de votre carte bleue. Dans ce contexte, appelé « home-jacking », vos assaillants n’hésiteront pas à utiliser la violence pour parvenir à leurs fins. Ainsi, s’il n’existe pas de chiffres officiels, il n’est pas rare de lire dans les journaux des récits de cambriolages ayant malheureusement viré au drame. Pour s’en prémunir, outre l’installation d’une alarme maison couplée à la télésurveillance, il est nécessaire de prendre conscience du phénomène.

Comment « travaillent » les cambrioleurs ? Quelles cibles choisissent-t-ils ? Quelles techniques utilisent-ils pour s’introduire dans les domiciles ou les locaux professionnels en toute discrétion ? Quelles sont leurs méthodes de repérage ? Comment communiquent-ils entre eux ? S’informer sur les techniques usuelles des cambrioleurs peut aider à déjouer leur projet d’intrusion. Securitas Direct vous en dit plus dans ce guide dédié à la lutte anti-cambriolage et home-jacking.

Les techniques des cambrioleurs

De la phase de repérage au dépôt de messages codés pour avertir leurs complices, de la brisure des fenêtres à l’effraction de la porte d’entrée, les cambrioleurs disposent de techniques biens précises pour agir en toute impunité. Il peut être difficile pour le particulier d’anticiper le mode d’action d’un cambrioleur projetant de s’introduire chez lui. Pourtant, connaître les techniques d’intrusion fréquemment utilisées et les différents modes d’effraction existants sont un bon moyen de se prémunir des risques de cambriolage et de home-jacking.

Lire la suite...

Il est tout d’abord bon de savoir que les cambrioleurs n’agissent pas « sur un coup de tête » ; tout acte de cambriolage fait l’objet de préparation et d’organisation. Avant de choisir leur cible, les malfrats la repèrent et récoltent un maximum d’informations à son sujet de différentes manières.

Comment s’y prennent-ils pour vous identifier comme cible ? Quel mode d’effraction pourrait s’appliquer chez vous ? Autant de questions à se poser pour être avertis et prêt à réagir en cas d’intrusion, et pour s’équiper d’un système de sécurité adapté. Des dispositifs comme une porte blindée, un détecteur de mouvement, des verres anti-effraction voire un système d’alarme connecté peuvent être des solutions à envisager pour vous protéger de tout risque de cambriolage.