Les techniques des cambrioleurs

technique des cambrioleurs

Connaître les techniques des cambrioleurs pour repérer leurs cibles et s’introduire chez elles est extrêmement utile pour se prémunir contre les risques d'intrusions et de vols. Bien s'informer sur les cambriolages, c'est mieux se protéger. Quelles sont les techniques de cambriolage les plus courantes ? Que faut-il savoir pour éviter les ennuis ? Topo sur les procédés classiques utilisés par les cambrioleurs.

Lire la suite...

Les techniques de repérage des cambrioleurs

Les cambrioleurs agissent rarement seul. Il est même de plus en plus courant qu’ils opèrent en gangs spécialisés. Ces gangs, souvent originaires de l’Europe de l’est, sont particulièrement organisés. Sachez que d’ordre général, ils accordent une grande attention au repérage des lieux. Si vous voyez des individus suspects roder autour de chez vous, soyez particulièrement vigilants et pensez à prévenir les forces de l’ordre.

Prêts à usurper leur identité pour arriver à leurs fins, les cambrioleurs n’hésitent souvent pas à se faire passer pour des agents EDF ou de faux sondeurs pour collecter des informations sur leurs cibles et leurs domiciles. Ils prétendent alors devoir avoir accès à votre compteur, mener un sondage ou ramoner votre cheminée pour s’insérer chez vous et repérer subtilement les objets de valeur qui les intéressent.

Face à ces pratiques d’usurpation, il est essentiel de faire preuve de vigilance. En cas de visite impromptue, pensez à demander à votre visiteur la présentation d’une carte professionnelle pour valider son identité. Gardez en tête que les cambrioleurs ne manquent pas d’imagination. Certains vont même jusqu’à se faire passer pour des policiers et des gendarmes pour s’introduire chez vous et s’informer plus facilement.

Les techniques d’effraction des cambrioleurs

Certains cambrioleurs sont particulièrement agiles pour s’introduire dans les domiciles de particuliers ou des locaux d’entreprise. Ils maîtrisent des techniques d’effraction pointues, telles que l’effraction du cylindre, l’effraction des points de verrouillage ou l’effraction des charnières. La plus courante, l’effraction du cylindre consiste à attraper le cylindre de la porte avec un outil adapté et à le tourner jusqu’à ce qu’il se rompe. Le cambrioleur glisse alors un crochet dans la serrure et peut s’introduire dans la maison ou l’appartement.

Le processus d’effraction est facilité pour les cambrioleurs si vous disposez d’une porte d’entrée en bois ou d’une porte à panneaux. Ils pourront alors se contenter de donner un coup de pied dans la partie basse de la porte pour se frayer un passage suffisant pour pénétrer chez vous.

Si la porte est le point d’entrée numéro 1 des cambrioleurs, ils s’introduisent parfois par les autres points d’accès du domicile, par exemple via les fenêtres et les baies vitrées, quitte à les briser. Pour pallier à ce type d’effraction, il est recommandé de mettre des grilles aux fenêtres ou de choisir des verres anti-effraction.

Déjouer les techniques des cambrioleurs

Si les cambrioleurs font un travail de repérage, vous aussi pouvez tâcher de les repérer. Cela passe par un effort de vigilance et d’observation. Gardez un œil ouvert pour voir si des individus inhabituels rodent dans votre rue, observez l’attitude des démarcheurs qui viennent frapper chez vous ; vérifiez notamment s’ils n’examinent pas discrètement votre intérieur tandis que vous leur parlez. Enfin, gardez à l’esprit que les cambrioleurs ont coutume de laisser des messages codés à leurs complices. Si vous voyez une croix, un losange ou un signe étrange marqué à la craie devant chez vous, prévenez immédiatement les forces de l’ordre.

Par ailleurs, pour se prémunir contre tout risque d’effraction, des dispositifs de sécurité simples peuvent être mis en place : porte blindée pour empêcher que les cambrioleurs ne détruisent la porte d’entrée, serrure certifiée A2P pour bloquer tout arrachage et perçage, cornières anti-pinces pour empêcher l’introduction d’outils, renforts de charnière ou bloc-porte blindé pour éviter que le cambrioleur ne s’attaque aux côtés des charnières… Ce type de systèmes de protection peut suffire à décourager les cambrioleurs de s’introduire chez vous. N’oublions pas que la majorité des cambrioleurs entrent par… la porte.

D’autres systèmes de sécurité encore plus performants peuvent venir compléter ces dispositifs et bloquer toute tentative de cambriolage, à commencer par un système d’alarme doté d’un détecteur de mouvement et/ou d’un détecteur de chocs et d’ouvertures.

Nos derniers articles