Savoir déchiffrer les codes et symboles des cambrioleurs

Déchiffrer les codes et symboles des cambrioleurs

Le nombre de cambriolages ne cesse d'augmenter ces dernières années en France. Il est pourtant parfois possible de les anticiper et de se protéger des vols. En effet, les cambrioleurs utilisent certaines techniques, ils fonctionnent avec des complices et laissent des messages codés devant les maisons qu'ils projettent de visiter.

Une technique assez ancienne et pourtant mal connue

Les choses se passent toujours de la même façon et commencent par une phase de repérage. Une personne se présente chez vous en se faisant passer pour un couvreur, un ramoneur ou en vous demandant un service quelconque. Le but étant bien évidemment de repérer s'il y a des choses intéressantes à cambrioler chez vous. En repartant, elle laisse un message codé dessiné à la craie, fait de petits cailloux ou tracé au couteau dans un bout de bois.
Ce signe est généralement laissé à hauteur d'homme, devant la porte d'entrée ou sur un mur à proximité. Il peut également être directement dessiné sur le trottoir. Lorsqu'il s'agit d'un appartement, il peut aussi être tracé sur le chambranle de la porte.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Quelle signification donner à ces symboles ?

La présence d'une croix signifie qu'il y a un projet de cambriolage. Un losange indique une maison inoccupée qui peut être facilement cambriolée. Cinq petits ronds ou cinq petits cailloux préviennent qu'il y a de l'argent. Un triangle indique qu'une femme seule habite la maison et un zigzag la présence d'un chien méchant. Un Y à l'envers ou un alpha signalent que le logement est protégé par une alarme et un rond barré d'une croix qu'il n'y a rien d'intéressant à voler.
Ces différents signes sont ceux qui sont le plus souvent utilisés, mais il en existe d'autres que l'on trouve facilement sur le net. Ils précisent si les gens sont âgés ou non, s'ils sont charitables, etc. Les malfaiteurs peuvent aussi indiquer le moment où il est préférable de cambrioler le logement : N pour nuit, D pour dimanche, DM pour dimanche matin, et ainsi de suite.

Que faire si l'on repère un de ces signes ?

Si l'on repère l'un de ces signes à proximité de son domicile, il faut immédiatement prévenir les forces de l'ordre. Une fois que les enquêteurs auront établi un constat, il faut tout effacer et rester très vigilant. En fonction de la signification du message codé retrouvé et du contexte, une surveillance sera certainement mise en place pour, peut-être, aboutir à l'arrestation des délinquants.
N'hésitez pas à inspecter régulièrement les abords de votre habitation, afin de pouvoir réagir rapidement.

Comment vous protéger efficacement des cambriolages ?

Pour dissuader les cambrioleurs de pénétrer par effraction chez vous, la solution la plus efficace reste de renforcer votre porte d'accès (avec une porte blindée, capable de résister à l'utilisation d'un pied de biche) et de s'équiper d'un système de sécurité. Pour bien choisir votre système d'alarme anti-effraction et empêcher les cambrioleurs de s'introduire chez vous pour dérober vos valeurs, pensez à vérifier les points suivants :

  • Votre pack alarme doit contenir une plaque dissuasive et / ou un autocollant Alarme indiquant que votre maison est sous surveillance. Ils seront à placer sur la boîte aux lettres et au niveau de tous les accès de votre maison. Ils permettent déjà de dissuader une partie des cambrioleurs de pénétrer chez vous et de limiter les tentatives de vol.
  • Si vous souhaitez vous équiper d'une alarme avec télésurveillance, vérifiez bien que la centrale d'alarme est prévue pour résister aux tentatives de brouillage et qu'elle est équipée d'un interphone intégré permettant l'interpellation des intrus à distance.
  • Vérifiez que votre kit alarme contienne assez d'éléments pour protéger tous les endroits stratégiques de votre maison : une alarme de porte pour protéger l'accès principal, des détecteurs d'ouverture sur les fenêtres, des détecteur de mouvements, une sirène suffisamment puissante pour alerter le voisinage et faire fuir les intrus. Pensez également à vérifier si le matériel est prévu pour fonctionner même en cas de coupure de courant.