Faire face aux accidents domestiques et aux dangers du quotidien

lutte contre les accidents domestiques

De nombreux dangers menacent la quiétude de notre quotidien. Si nous ne pouvons certes pas tout maîtriser, il reste tout à fait possible de renforcer sa sécurité et d’éviter un grand nombre d’incidents. Alarme maison multiprotection et bons gestes à toujours avoir à l'esprit contribuent à améliorer notre sécurité quotidienne.

Faire face aux risques d’incendies

Parmi les accidents domestiques les plus courants, il y a les incendies. Heureusement, il existe des moyens de se prémunir contre ce type de dangers :

Lire la suite...

Les détecteurs de fumée

Obligatoires depuis mars 2015, ces appareils émettent une sirène stridente quand il détecte la présence de fumées dans l’air. Pour une réelle efficacité, veillez à vous munir d’un détecteur de fumée conforme à la norme européenne CE EN 14604. La norme NF est un gage de sécurité supplémentaire. Veillez aussi à l’installer au bon endroit, c’est-à-dire dans les pièces à vivre (salon, chambre, salle à manger…) en le positionnant bien au centre du plafond ou, à défaut, à trente centimètres des angles formés par les murs.

Les détecteurs de flammes et les détecteurs de chaleur

Le premier sera utile en cas de départ de feu ; le deuxième pour repérer un excès de chaleur dû à la combustion de matériaux. Les deux ne remplacent en aucun cas un détecteur de fumée, ils peuvent agir en tant que compléments pour optimiser votre sécurité et votre protection face aux éventuelles menaces d’incendie.

Une alarme anti-incendie

Elle reste la meilleure protection contre les risques d’incendies. Elle peut être locale et émettre un simple signal en cas de danger, ou connectée et vous prévenir à distance via votre smartphone si un incident survient. Lorsqu’elle est connectée à un système de télésurveillance, elle offre un niveau de protection supplémentaire. En effet, un agent de télésurveillance sera automatiquement averti du déclenchement de l’alarme et appellera les pompiers ou les services d’urgence si le danger est confirmé, et ce même si les occupants ne sont pas présents sur les lieux.

Faire face aux risques d’accidents domestiques

Brûlures, intoxications, coupures, pincement des doigts dans la porte, piqûres, étouffement, et bien sûr, chutes (elles constituent l’accident le plus fréquent) … La maison représente une multitude de dangers, notamment pour les plus vulnérables, à savoir les personnes âgées et les enfants de bas âge. Les accidents domestiques sont ainsi la première cause de mortalité pour les jeunes enfants. Ils devancent largement les accidents en extérieur et les accidents liés au sport et aux loisirs. 2000 enfants se blessent quotidiennement à leur domicile.

Comment prévenir ce genre d’accident ? Comment se prémunir au mieux contre tous les risques que peut comporter votre maison ? Pédagogie, surveillance et gestes simples peuvent limiter considérablement les accidents domestiques. Nos conseils pièce par pièce.

La cuisine : garde aux brûlures et aux coupures

  • Mettez hors de portée de vos enfants les objets chauds tels que four, casseroles, fer à repasser, tasse de café bouillant… Sachez qu’il existe des portes de four restant froides, des protège-plaques de cuisson et des protège-four si vous voulez protéger davantage votre enfant des risques de brûlure.
  • Mettez hors de leur portée aussi les objets tranchants : couteaux, couteaux électriques…
  • Veillez à ne pas laisser dépasser les fils électriques
  • Débranchez les appareils électroménagers quand vous avez fini de les utiliser

Le salon : attention aux risques d’incendie et d’étouffement

  • Equipez-vous d’un détecteur de fumée et veillez à ce qu’il soit conforme (norme européenne NF EN 14604 et si possible norme française NF), bien positionné (en hauteur au plafond, loin des pièces humides, pas trop loin des chambres), et en bon état
  • Equipez-vous d’un extincteur, indispensable en cas de déclenchement inopiné de feu
  • Ne surchargez pas les multiprises
  • Mettez hors de portée des enfants les produits ménagers
  • Si vous organisez un apéritif avec vos amis, veillez à ce que vos enfants ne dérobent pas olives, cacahuètes, pistaches… En cas d’étouffement, il faudra pratiquer de toute urgence la méthode de Heimlich ; apprenez-la dès à présent, elle est simple, efficace et peut sauver la vie de votre enfant.

La salle de bains : éviter noyades et électrocution

  • Ne laissez pas votre enfant seul dans son bain et vérifiez sa température
  • Ne laissez pas d’appareils électriques branchés en présence d’eau (rasoir électrique, sèche-cheveux…)
  • Mettez les médicaments, produits ménagers, cosmétiques, produits d’hygiène hors de portée
  • Posez des tapis antidérapants
  • Ajoutez des adhésifs antidérapants au fond de votre baignoire

La chambre : halte aux risques d’étouffement et de chute

  • Mettez hors de portée des enfants les petits objets qu’ils pourraient avaler
  • Ne laissez pas de fils électriques apparents
  • Installez des sécurités sur les prises électriques
  • Préférez des meubles à angles arrondis
  • Installez des barrières dans les escaliers
  • Ne laissez pas votre enfant seul avec la fenêtre ouverte (dans la chambre ou toute autre pièce)
  • Respectez les normes des jouets

Le jardin

  • Débroussaillez régulièrement votre jardin
  • Faites bien attention quand vous utilisez votre barbecue
  • Tenez hors de portée de votre enfant cisaille, tondeuse et allumettes

La piscine : méfiez-vous des noyades !

La noyade est la première cause de mort accidentelle pour les enfants de moins de 5 ans. Il est donc essentiel d’être extrêmement vigilant si vous êtes avec eux à proximité d’une piscine. Si vous possédez vous-même une piscine, veillez à installer des barrières tout autour de l’espace d’eau et à vous équiper d’un système de protection homologué.

Des zones particulièrement sensibles

Les fenêtres

Les accidents de défenestration sont chose courante en France. En voyant une fenêtre ouverte, les enfants ont spontanément envie d’aller regarder ce qu’il y a « en bas » et s’approchent parfois trop près du bord sans se rendre compte du danger. Les conséquences sont souvent dramatiques. Pensez donc à équiper vos fenêtres de crochets de fermeture et vos balcons de grillages de sécurité.

Les fils électriques

Les fils électriques doivent être placés hors de portée des enfants, pour éviter qu'ils ne jouent pas avec, ne les mettent pas à la bouche ou ne se prennent les pieds dedans.

Les prises électriques

Pour éviter que vos enfants ne jouent avec les prises électriques, installez des cache-prises ou placez un meuble lourd et bien fixé devant. Cela évitera les risques d'électrocution.

Les numéros à appeler en cas d’accident

Le 15 : numéro du SAMU, qui prend en charge l'ensemble des problèmes médicaux d'urgence
Le 18 : numéro des pompiers, qui assurent les premiers secours en cas de fumée, d'incendie, de malaises, d’électrocution…
Le 112 : numéro d'urgence européen, qui peut être composé à partir des téléphones fixes ou mobiles et permet d'obtenir le centre de secours le plus proche du lieu d'appel.

Si la maison est un vrai champ de mines pour des enfants de bas âge, de nombreux gestes simples et une vigilance accrue permettent de limiter considérablement les risques d’accidents domestiques tels que les chutes, brûlures ou intoxications. Plutôt que d'interdire à votre enfant de toucher à quoi que ce soit dans sa propre maison, expliquez-lui avant tout où sont les dangers et ce qu’il doit faire ou ne pas faire. Pensez par ailleurs à vous munir de détecteur de fumée et d’un bon système d’alarme pour vous prémunir contre les risques d’incendie. Cela vous assurera une plus grande sécurité.

Nos derniers articles