Monoxyde de carbone : comment réagir en cas d’intoxication ?

Femme malade

Maux de tête, malaises, nausées et vomissements sont autant de signes pouvant révéler la présence de monoxyde de carbone dans son logement. Face à ces symptômes, il est nécessaire de réagir rapidement : la concentration du gaz dans l'organisme peut en effet s'avérer mortelle en moins d'une heure.

Intoxication au monoxyde de carbone : les symptômes

Les symptômes d'une intoxication au monoxyde de carbone sont variables selon les individus. En cas d'intoxication chronique, maux de tête, nausées et fatigue peuvent apparaître, mais sont souvent à l'origine de mauvais diagnostics (grippes, gastro-entérites...). Il est donc important d'accorder une attention particulière à ce type de signes, qui peuvent évoluer à terme en des troubles cardiaques et respiratoires. Les femmes enceintes, les enfants de moins de deux ans, les personnes âgées et les malades chroniques sont des sujets particulièrement à risques.

Vertiges, pertes de connaissance, douleurs musculaires sont autant de symptômes annonciateurs d'une intoxication aiguë au monoxyde de carbone. Troubles du comportement, agitation et confusion mentale doivent également alerter. Ces signes cliniques peuvent évoluer vers le coma et le décès s'ils ne sont pas repérés rapidement.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Sachez réagir efficacement en cas d'intoxication au monoxyde de carbone

Si des symptômes d'intoxication au monoxyde de carbone se manifestent, aérez immédiatement le bâtiment en ouvrant portes et fenêtres. Si possible, éteignez les appareils à combustion puis évacuez les locaux. Appelez ensuite les sapeurs-pompiers (18), le SAMU (15) ou composez le 112, numéro unique d'urgence européen.

Avant de réintégrer les lieux, il est indispensable de faire appel à un professionnel qualifié. Celui-ci recherchera la cause et la source de l'intoxication et pourra proposer des solutions pour écarter tout risque de nouvelle intoxication.