Une sécurité adaptée au type de logement

Vous souhaitez vous prémunir des risques d’intrusion ? Il existe différents systèmes de protection plus ou moins appropriés selon que vous souhaitiez protéger votre domicile principal ou protéger votre résidence secondaire. Nos conseils pour adapter votre système de sécurité à votre type de logement dans cette rubrique du Mag Sécurité dédiée à la sécurité du domicile.

Lire la suite...

Adapter les dispositifs aux divers contextes d'habitation

Un appartement urbain en étage élevé dans un quartier populaire, un pavillon en banlieue avec un jardin ou une résidence secondaire avec piscine n'impliquent pas le recours aux mêmes dispositifs pour sécuriser les lieux. Les dispositifs de détection de chocs et d'intrusions placés près des fenêtres seront peu adaptés pour un appartement citadin situé dans un étage élevé. En revanche, ils sont parfaitement justifiés dans une résidence secondaire en rez-de-jardin dont les fenêtres sont aisément accessibles. La pose de caméras de vidéosurveillance sur la façade concerne uniquement les domiciles privatifs hors copropriété.

Des systèmes à l'efficacité renforcée

Les dispositifs de protection contre les intrusions et cambriolages se distinguent par les options techniques et les avancées technologiques qui les équipent. Il est fortement recommandé d'opter pour des détecteurs de mouvement qui comportent en plus des cellules d'enregistrement vidéo qui captent de petites séquences filmées permettant l'identification des intrus.

La pose de caméras de vidéosurveillance modernes, internes ou externes, reliées au web par des technologies Bluetooth ou wifi, doit permettre la consultation des images en direct depuis n'importe quel outil de navigation sur Internet, comme une tablette tactile, un smartphone ou un ordinateur portable.

Également, les alarmes anti-intrusion doivent idéalement se composer d'éléments de diffusion sonore discrètement disséminés partout dans la maison, et fonctionnant de manière autonome.

Des dispositifs faciles à manipuler

La facilité d'usage et de contrôle des différents dispositifs anti-effraction pour sécuriser son domicile est un critère d'importance. Les alarmes maison pouvant être contrôlées à l'aide de badges que l'on présente quelques instants devant de petits lecteurs sont à privilégier, plutôt que celles nécessitant de mémoriser plusieurs codes complexes. Les télécommandes ergonomiques permettant d'activer d'une simple pression un mode de surveillance intermédiaire ou total du domicile sont à privilégier également. L'idéal est que n'importe quel membre de la famille, enfants et personnes âgées compris, puissent aisément contrôler les différents systèmes anti-intrusions.

Pour protéger efficacement votre lieu d'habitation contre les cambriolages, notamment avant de partir en vacances, laissant les locaux sans protection pour une période prolongée, informez-vous auprès d’experts pour découvrir des solutions adaptées à votre habitation.

Comment bien protéger son domicile ?

Protéger son domicile, c’est mettre en place des dispositifs sécurisants pour éviter tout risque de cambriolage, d’incendie et d’intrusion. Les statistiques montrent à quel point ces risques vont croissant. Il est recommandé à toute personne qui souhaite protéger ses biens et ses proches de sécuriser son domicile. Plusieurs démarches sont possibles.

Lire la suite...

Sécuriser les points d’accès de votre domicile

Certains modèles de portes et de fenêtres sont du pain béni pour les cambrioleurs : il suffit de quelques tours de passe-passe pour en forcer l’accès. Les voleurs ont l’œil et ils sauront repérer s’il est facile de s’introduire chez vous. Autre problème : s’ils arrivent à pénétrer chez vous sans laisser de trace d’effraction, il est peu probable que les assurances acceptent de vous dédommager des pertes liées au vol. D’où l’intérêt majeur de renforcer tous les points d’accès de votre domicile, à commencer par la porte, principal passage des cambrioleurs.

Munissez-vous d’une porte blindée, cela les freinera d’emblée dans leur tentative d’intrusion. Idem pour vos fenêtres : procurez-vous des grilles, des modèles de fenêtres renforcés ou des verres anti-effraction. Vous pouvez également renforcer votre serrure grâce à une serrure multipoint.

Ces dispositifs sont utiles pour les maisons comme pour les appartements, faciles à installer et ils augmentent déjà grandement votre sécurité.

Renforcer votre sécurité grâce à un système d’alarme

Renforcer les points d’accès de votre domicile est un excellent moyen de limiter les risques de cambriolages. Il n’empêche qu’il faut être réaliste : certains cambrioleurs affûtés réussissent malgré tout à pénétrer chez leur cible grâce à des techniques subtiles pouvant aller jusqu’à l’usurpation d’identité. Par ailleurs, il suffit d’une erreur d’inadvertance, comme celle de laisser une fenêtre ouverte en partant par exemple, pour qu’une intrusion ait lieu.

Pour éviter ce type de déconvenue, une solution : s’équiper d’un système d’alarme. Il existe des alarmes pour tous les budgets et tous les types de logements, de l’alarme standard déclenchant une sirène d’alarme en cas d’intrusion à l’alarme connectée avec télésurveillance garantissant l’intervention d’agents de sécurité en cas de problème. Un professionnel saura vous dire quelle alarme correspond à votre logement et votre budget.

Choisir une bonne assurance habitation

Si elle n’est pas obligatoire pour le propriétaire (attention, pour le locataire et en cas de copropriété, elle l’est), l’assurance habitation est plus que recommandé pour protéger son domicile. Certes, elle ne prémunit pas contre les cambriolages mais elle limite l’ampleur des pertes si un vol a lieu chez vous. Veillez à choisir des garanties solides (garantie vol, garantie incendie, garantie dégât des eaux) et à bien lire votre contrat pour être sûr d’être bien protégé en cas de problème.

Équiper sa résidence secondaire pour éviter les cambriolages

Que vous logiez dans votre résidence secondaire quelques jours, quelques semaines ou quelques mois de l’année, il est important de la protéger si vous ne voulez pas avoir de mauvaise surprise à votre prochaine venue.

Simuler une présence

Pour faire face aux cambriolages menaçant les résidences inhabitées, il est bon de laisser croire… qu’elles ne le sont pas. Grâce à la domotique, il est aujourd’hui facile de contrôler à distance ses installations électriques. Vous pouvez par exemple ouvrir et fermer vos volets, allumer les lumières ou même la radio, pour feindre une présence chez vous même quand vous n’êtes pas là. Cela a une grande vertu dissuasive.

Lire la suite...

En effet, les cambrioleurs hésiteront beaucoup plus à s’attaquer à une maison apparemment habitée qu’à une maison désertée. Vous n’avez pas de système domotique ? Demandez à vos voisins de jouer son rôle en venant ne serait-ce que de temps en temps allumer vos lampes et ouvrir vos volets.

S’équiper d’un système d’alarme pilotable à distance

Pour surveiller votre résidence secondaire et la protéger efficacement, le système de protection le plus performant consiste à l’équiper d’une alarme connectée et de caméras de surveillance. Ainsi, non seulement vous pouvez garder un œil sur votre résidence secondaire à distance via votre installation de surveillance vidéo, mais en plus vous êtes sûr d’être prévenu en cas de déclenchement de l’alarme : vous recevrez une notification d’alerte instantanément. Vous pourrez alors solliciter le voisinage de votre résidence secondaire pour qu’il intervienne ou, si vous choisissez une alarme connectée avec télésurveillance, vous assurer d’une intervention.