Incendies : comment s’en prémunir efficacement ?

Les incendies domestiques tuent 800 personnes chaque année en France. La plupart d’entre eux ont pour origine des installations électriques défectueuses ou des cheminées mal entretenues. Heureusement, il existe des moyens de prévenir les incendies et des dispositifs performants adaptés pour s’en protéger. Nos conseils dans cette rubrique dédiée à la sécurité anti-incendie.

1/ Attention à vos appareils électriques

Ils sont partout autour de vous, vous les utilisez au quotidien : grille-pain, sèche-cheveux, aspirateur, télévision, ordinateur... Mais saviez-vous qu’une fois défectueux, ils sont la première cause des incendies domestiques ? Surchauffe, court-circuit, il leur suffit de peu de chose pour déclencher un sinistre.

Lire la suite...

Voilà pourquoi il est indispensable de bien les observer avant de les utiliser. Un fil électrique dénudé ou une chauffe inhabituelle lors de la mise en route doivent vous alerter. Nous vous conseillons vivement de débrancher systématiquement un appareil électrique après utilisation, surtout lorsque vous êtes amené à vous absenter un long moment.

Dernier point, et non des moindres : l’utilisation de plusieurs multiprises branchées en réseau ou surchargées peut se révéler dangereuse. Veillez donc à bien répartir vos installations électriques. En cas de doute, faites appel à un électricien qualifié. Il est d’ailleurs conseillé de faire vérifier son installation électrique par un professionnel au moins une fois par an.

2/ Le chauffage, source de chaleur… et de dangers !

Qu’il s’agisse de convecteurs électriques, de radiateurs alimentés au gaz ou d’un chauffage au sol, les installations de chauffage sont particulièrement sensibles. Une mauvaise utilisation ou un entretien lacunaire peuvent avoir de lourdes conséquences.

Il est ainsi fortement déconseillé de couvrir un chauffage avec une serviette, des vêtements ou un tissu : ces derniers pourraient rapidement prendre feu. Certains dispositifs, comme les poêles à pétrole ou les inserts, ne doivent jamais être utilisés sans surveillance. Enfin, comme leur nom l’indique, les chauffages d’appoint sont réservés à un usage ponctuel ou complémentaire à une installation existante, et non destinés à être branchés en permanence.

3/ Faites entretenir votre cheminée

Rien de plus plaisant que de se détendre autour d’un bon feu de cheminée. Et, pour les plus gourmands d’entre vous, quoi de meilleur qu’une côte de bœuf cuite au feu de bois ? Sachez toutefois que l’utilisation d’une cheminée n’est pas sans risques. À l’origine de nombreux départs de feu, elle doit répondre à des normes strictes.

Les opérations de maintenance, telles que le ramonage, doivent être réalisées au moins une fois par an et de préférence en amont de la période hivernale. Pour ce faire, il est indispensable de recourir à un professionnel, seule personne habilitée à vous remettre un certificat officiel que l’assureur sera en droit de demander en cas d’incendie ou d’accident domestique.

4/ Adoptez de bons réflexes

Des gestes simples peuvent vous éviter bien des ennuis. Ainsi :

  • Ne stockez pas de produits inflammables près de sources de chaleur : radiateurs, ampoules, plaques chauffantes…
  • Evitez de surcharger vos prises électriques de nombreux appareils, notamment avec un branchement en cascade de plusieurs multiprises ;
  • Si vous allumez des bougies, veillez à les positionner sur un support stable et loin des produits inflammables et à ne pas les laisser sans surveillance ;
  • Entretenez de manière régulière vos installations électriques, de gaz et de chauffage, notamment les inserts et les cheminées. Faites-les vérifier par un spécialiste, en particulier si elles ont plus de 20 ans ;
  • Veillez à laisser les parties communes des bâtiments collectifs libres de tout dépôt afin de faciliter l’évacuation et de ne pas alimenter le feu en cas d’incendie ;
  • Rangez les allumettes et les briquets hors de portée des enfants afin qu’ils ne s’amusent pas avec ;
  • Faites attention à la cuisine, ne laissez pas de plats sur le feu sans surveillance et veillez à éteindre les appareils après utilisation ;
  • Nettoyez régulièrement les fils électriques de vos gros appareils d’électroménager : cuisinière, réfrigérateur, machine à laver…
  • Lorsque vous allumez un feu de cheminée, placez un pare-feu devant et évitez d’installer un tapis. N’alimentez pas le feu avec de l’alcool ou de l’essence ;
  • Prenez soin de bien éteindre vos cigarettes et évitez de fumer dans votre lit.

5/ Equipez-vous de détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone

Les détecteurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements d'habitation depuis le 8 mars 2015. Ils doivent être placés dans des pièces à vivre non humides comme par exemple le salon ou la salle à manger, au centre du plafond, idéalement pas loin de chambres. Pour être sûr de leur qualité, assurez-vous qu’ils soient conformes à la norme européenne NF EN 14604 et marqués CE.

En complément, vous pouvez penser à vous équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone. Ceux-ci émettent une alerte dès qu’ils détectent une trop forte concentration de monoxyde de carbone dans l’air de la maison, ce qui arrive notamment quand on a des appareils de chauffe vieillissants ou mal entretenus susceptibles d’émettre du gaz toxique.

6/ Munissez-vous d’une alarme anti-incendie

Pour être sûr d’éviter tout déclenchement de feu intempestif, même en cas d’absence prolongée, équipez votre domicile d’une alarme fiable et performante. En cas de début d’incendie, elle émettra une alerte puissante pour vous avertir du danger. Il existe un large choix d’alarmes. Pour déterminer celle qui vous correspond, veillez à identifier vos besoins en précisant :

  • Le type de logement que vous habitez (maison, appartement, studio…)
  • La configuration de votre domicile (étages, cave, garage, grenier…)
  • Le volume à protéger

Pour vous assurer une sécurité maximale, nous vous recommandons d’opter pour un système d’alarme avec télésurveillance. Grâce à ce dispositif ultra performant, en cas de problème, une alerte sera immédiatement envoyée à une station de télésurveillance à même de faire le nécessaire pour rétablir la situation, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit. Les agents de télésurveillance appelleront en effet les services d’urgence pour une intervention au plus vite sur place.

N’hésitez pas à contacter nos opérateurs qui vous guideront pour bien choisir votre système anti-incendie parmi les différentes alarmes existantes sur le marché.

7/ Que faire en cas de départ d’incendie ?

Toute odeur inhabituelle et/ou l’apparition d’une quantité importante de fumée sont les premiers signes d’un départ de feu. Dans ces cas-là, vous devez quitter les lieux pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone. Mettez à l’abri vos proches et appelez les pompiers au plus vite.

Si le feu est naissant, vous pouvez essayer de l’éteindre en jetant de l’eau (sauf dans le cas d’huile de cuisson enflammée), du sable ou de la terre. Ne rentrez surtout pas dans une zone de fumée ou, s’il est trop tard, respirez à travers un mouchoir ou un torchon et allez chercher de l’air frais au niveau du sol.

Par ailleurs, évitez de laisser une cheminée brûler toute la nuit : en cas de départ d’incendie, confortablement endormi, vous seriez dans l’impossibilité de réagir immédiatement.

Notez qu’il est extrêmement utile d’avoir un extincteur à portée de main, surtout si vous avez une cheminée chez vous.

Comment réagir face à un incendie ?

Votre maison prend feu et vous voyez les flammes se propager et dévorer vos biens. Que faut-il faire, et ne surtout pas faire ? Les idées reçues comme les premiers réflexes ne sont pas toujours les justes réactions à avoir. Il est extrêmement conseillé de s’informer avant une éventuelle catastrophe, d’une part parce que non, ça n’arrive pas qu’aux autres ; d’autre part parce qu’il est trop tard pour se renseigner au moment du sinistre.

Si vous avez été victime d’un incendie, il y aura des démarches à effectuer pour être dédommagé de toutes les pertes qui en découlent, voire relogés si votre logement est devenu inhabitable. Certes, si vous mettez en place tous nos conseils ci-dessus, il y a peu de chance que vous ne subissiez un gros incendie mais il est toujours bon de s’informer, même au cas où vos proches en seraient victimes.

Lire la suite...

Le saviez-vous ?
L’intoxication par la fumée est la première cause de mortalité lors d’un incendie.

Comment se prémunir efficacement des incendies ?

Si les risques d’incendies n’épargnent ni maisons ni appartements ni locaux professionnels, des gestes simples couplés à des dispositifs de sécurité anti-incendie permettent de se protéger efficacement contre toute menace de feu. L’important est de bien s’informer pour prendre des précautions au quotidien ; rassurez-vous, celles-ci deviendront vite des automatismes.

Par ailleurs, pour une protection optimale, il est recommandé de s’équiper de dispositifs de sécurité efficaces et adaptés à la configuration de votre habitation. Différents types de détecteurs d’alarmes anti-incendie existent : renseignez-vous.