Comment détecter suffisamment tôt un feu de cheminée ?

détection d'un feu de cheminée

L'hiver, de nombreuses personnes remettent en service leur cheminée pour profiter d'un agréable feu de bois. Un geste qui n'est pas anodin du point de vue de la sécurité domestique, puisque l'on estime que de nombreux incendies ont pour origine un feu de cheminée.

Les principes de sécurité de base pour éviter un incendie

Que l'on soit propriétaire de son logement ou locataire, le ramonage annuel de sa cheminée est une obligation. Cette opération permet de limiter les risques d'incendie, provoqués par une défaillance d'entretien du conduit de cheminée. Le nettoyage des conduits a pour objectif d'éliminer les résidus liés à la combustion. Il est également essentiel d'utiliser des matériaux de combustion appropriés et de ne jamais ajouter de produits destinés à augmenter artificiellement la puissance des flammes : ils peuvent provoquer des émanations toxiques et favoriser un départ de feu.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Les signes d'un départ de feu

Si les incendies ravageurs liés aux feux de cheminée sont si fréquents, c'est en partie parce que leur détection précoce est particulièrement délicate. Le début d'incendie ayant lieu à l'intérieur du conduit de cheminée, celui-ci est rendu invisible. De plus, la fumée excessive liée au départ de feu est en partie évacuée à l'extérieur. Un autre danger est lié à la libération progressive de gaz toxiques, notamment le monoxyde de carbone, qui peut entraîner malaises et évanouissements chez les habitants, alors dans l'impossibilité de réagir ou d'appeler les secours.

L'utilisation des détecteurs anti incendie

Les détecteurs de fumées couplés à un ou plusieurs détecteurs de monoxyde de carbone offrent une protection optimale contre les feux de cheminées. Il est important d'installer ces deux types de détecteurs dans la mesure où ils sont complémentaires. Reliés à un système d'alarme, ils émettent un signal qui prévient les usagers d'une situation anormale. Le détecteur de CO2 permet d'identifier précocement une quantité anormale de monoxyde de carbone dans l'air ambiant. Quant au détecteur de fumée, qui sera obligatoire à partie de mars 2015, il est indispensable pour identifier rapidement la source d'un incendie qui n'aurait pas été perçu par les habitants. Ce système de sécurité est loin d'être superflu : la détection précoce permet d'éviter les dégâts matériels et humains d'un incendie se déclarant très rapidement.

Avant d'allumer votre cheminée, assurez-vous de posséder les équipements nécessaires à votre sécurité ! Vous pourrez ainsi profiter sereinement de votre feu de bois.