APSAD et CNPP : qu’est-ce que c’est ?

Agents de télésurveillance

Conçue par l’Assemblée Plénière des Sociétés d'Assurances Dommages (APSAD) et délivrée par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP), cette certification définit les normes à respecter par tous les professionnels fournissant des prestations permettant de réduire les risques de malveillance et d'incendie. Véritable marque, elle ne peut être utilisée que par des entreprises certifiées APSAD.

Reconnu par les professionnels de la sécurité et de l'assurance, le CNPP est un véritable organisme certificateur en plus de ses activités de conseil, formation, études et expérimentations. Il propose, en plus de l'APSAD qui porte uniquement sur les services, plusieurs autres certifications dont notamment l'A2P / NF&A2P qui s'applique aux produits industriels, l'EEA qui certifie les personnes et la norme ISO 9001 s'appliquant au système de management.

APSAD et télésurveillance

Les systèmes de télésurveillance permettent de surveiller à distance des maisons, appartements ou locaux professionnels. Pour cela, les lieux doivent être équipés de détecteurs chargés d'identifier dangers et intrusions. Ces derniers sont reliés à une centrale d'alarme qui est chargée de transmettre automatiquement ces alertes au centre de télésurveillance.

L'APSAD va permettre d'évaluer ces stations de télésurveillance grâce à une règle spécifique, l'APSAD R31. Cette règle définit en effet les exigences minimales auxquelles doivent répondre les stations de télésurveillance pour recevoir et traiter les informations (intrusion, incendie, technique...) délivrées par les installations d’un site surveillé et envoyées par l’intermédiaire de transmetteurs téléphoniques (réseaux filaires ou hertziens).

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

APSAD R31 : quelles sont les exigences à respecter ?

Plusieurs critères sont concernés, notamment la construction et le fonctionnement des bâtiments abritant les centres de télésurveillance.

  • Accès : Les centres de télésurveillance doivent avoir tous leurs accès protégés et surveillés par des moyens de contrôle.
  • Autonomie et aménagement : Ils doivent pouvoir fonctionner de manière totalement indépendante grâce à une source d'énergie de secours comme un groupe électrogène. Les opérateurs de télésurveillance doivent pouvoir y séjourner en toute autonomie et disposer d'un lieu pour se restaurer, se laver et se reposer ainsi que d'une réserve de nourriture. Le chauffage, la climatisation et la ventilation doivent également obéir à des normes précises.
  • Relais d'activité : En cas de panne, l'activité de télésurveillance doit pouvoir être transférée à une autre station, elle aussi certifiée APSAD.
  • Transmission : L'accès des lignes, la rapidité de la transmission et les temps de réaction des opérateurs de télésurveillance sont également contrôlés.

APSAD et confidentialité

Toutes les informations nécessaires au fonctionnement de votre service de télésurveillance ainsi que l'historique des alarmes traitées sont conservés, dans un local hautement sécurisé, et ceci dans le respect des délais de conservation légaux.
Pour une confidentialité et une sécurité optimale, l’accès à ces informations est contrôlé.

Comment s'obtient la certification APSAD et pourquoi l'obtenir ?

La certification s'obtient après une série d'audits "organisation métier" des établissements concernés et le contrôle des connaissances des différents responsables techniques. Des contrôles réguliers sont ensuite effectués pour permettre de conserver cette certification (audits "organisation métier" et audits des installations effectuées chez les clients, maintenues ou réparées).

Reconnue par les professionnels du secteur de la sécurité et de l'assurance, la certification APSAD permet ainsi aux clients d'évaluer la qualité des prestataires de sécurité et de l'aider à faire son choix parmi les nombreuses offres de télésurveillance.

Pour l'entreprise certifiée, c'est la reconnaissance, par un organisme indépendant, de ses compétences et de son savoir-faire.

Une modification de consignes, un service supplémentaire : contactez votre service client au 09 74 500 604 (appel non surtaxé).

Quelle certification pour les détecteurs de fumée ?

Les exigences concernant les caractéristiques du détecteur de fumée obligatoire sont régies par la norme EN 14604 qui impose les conditions suivantes :

  • Emettre un signal d’alarme d’un niveau sonore d’au moins 85 db à 3 mètres
  • Une durée de vie des piles de 1 an minimum et un indicateur de piles faibles
  • Etre équipé d’un bouton de test permettant de vérifier le bon fonctionnement de l’appareil
  • Fournir un certain nombre d’indications tel que le nom et adresse du fabricant, norme de référence, date de fabrication ou numéro de lot, type de batterie recommandée ainsi que diverses instructions pour l’utilisateur

Quelle certification pour les alarmes ?

Vous êtes évidemment libres d’installer l’équipement de votre choix concernant votre système d’alarme. Cependant, il est bon de savoir que les assureurs valident prioritairement du matériel portant le marquage « CE » et construit selon une norme européenne reconnue (norme commençant par EN ou NF EN). Pourquoi ? Tout simplement parce que ces deux mentions sont des preuves de conformité à l’ensemble de la législation européenne en matière de sécurité et de qualité de construction d’un produit et de son utilisation.

Notons également que la mention « NF A2P » garantit spécialement la fiabilité et l’efficacité des alarmes qui la portent. Cette norme propose 3 niveaux de sécurité :

  • Le niveau 1, pour des appartements n’abritant pas d’objets de grande valeur et étant peu accessibles
  • Le niveau 2, pour la protection d’appartements faciles d’accès
  • Le niveau 3, pour des appartements dotés d’objets de grande valeur

Par ailleurs, certaines compagnies d’assurance obligent leurs assurés à installer certains dispositifs de sécurité spécifiques comme une porte blindée, un système de serrure à trois points ou un dispositif anti-effraction comme une alarme par exemple.

Au regard de toutes ces questions de normes et de certifications, nous vous conseillons de contacter un professionnel de la sécurité ; celui-ci vous donnera toutes les informations et recommandations nécessaires pour bien vous équiper en veillant à respecter les normes de sécurité.