Sécurité : des alarmes et les normes

alarme sécurité maison

Des normes de sécurité européennes régissent la fabrication des systèmes d'alarme et des lois imposent aux professionnels et aux particuliers l'obligation de sécuriser leurs locaux. Zoom sur les divers dispositifs d'alarme et les normes en vigueur.

Les alarmes anti-intrusion

C'est dans la nature humaine : on a toujours tendance à penser qu'un incendie ou un cambriolage, cela n'arrive qu'aux autres. Pourtant, le risque zéro n'existe pas, et toute précaution est bonne à prendre.
Aujourd'hui, ce sont les alarmes de maison sans fil qui dominent le marché. Parmi elle, les alarmes anti-intrusion. Elles se composent d'éléments autonomes, à disposer dans les zones stratégiques de votre habitation pour qu'ils soient efficaces. Couplées à des systèmes de détection de mouvement et de chocs placés près des fenêtres et des portes, elles deviennent un système très efficace.

Pour fonctionner, toutes ces alarmes doivent être reliées à une centrale d'alarme, le "cœur" de votre système. Bonne nouvelle : elles ne ressemblent plus aujourd'hui à ces grosses boites encombrantes et peu esthétique que les cambrioleurs repéraient en un clin d'œil. Désormais, elles prennent la forme de petits boitiers discrets au design travaillé.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Les alarmes anti-incendie et anti inondations

A l'instar des dispositifs d'alarmes anti-intrusion, les alarmes anti-incendie tout comme les alarmes anti-inondation sans fil se présentent désormais sous la forme d'éléments indépendants aux formes épurées.
Les amplificateurs, qui ont pour mission de diffuser une alerte puissante, sont reliés à des détecteurs de fumée qui sont activés en permanence. Ces derniers peuvent être autonomes et fonctionner à l'aide de piles, ou bien se brancher sur secteur et ainsi être interconnectés. Ils s'installent dans toutes les pièces de la maison. Evitez cependant la cuisine et la salle de bain où les fumées résiduelles et les vapeurs risqueraient de les faire réagir pour rien.

Les alarmes anti-inondation fonctionnent sur le même principe et vous alertent en cas de dégâts des eaux lorsque les détecteurs repèrent une présence d'humidité anormale.

Bon à savoir : il est désormais possible de contrôler ces alarmes depuis son smartphone ou à l'aide de badges miniaturisés qui s'accrochent aux porte-clés. Il vous suffit de les présenter quelques secondes devant des lecteurs discrets et esthétiques pour prendre le contrôle de votre système. Et, avantage considérable, vous n'êtes désormais plus obligé de mémoriser de multiples codes pour activer ou désactiver votre système !

Les normes légales en vigueur

La loi impose dans les lieux publics (restaurants, musées, hôtels etc.) l'installation de dispositifs d'alarme incendies et inondations aux normes CE. En outre, leurs sirènes doivent être suffisamment puissantes pour être entendues par toutes les personnes présentes dans les lieux.
En ce qui concerne les particuliers, la loi Morange, depuis son adoption en 2005, impose à tous les locataires et propriétaires d'installer au minimum un détecteur de fumée dans leurs lieux d'habitation privatifs. Idem s'ils possèdent des locaux professionnels (pour les professions libérales par exemple), des cabinets médicaux, etc.

La loi Morange donne également obligations aux fabricants de commercialiser des dispositifs respectant les normes européennes EN-14604 ou NF-EN-14604. En cas de sinistre, les compagnies d'assurances exigeront un certificat d'agrément. Faute de pouvoir le présenter, vous ne serez pas indemnisés.
Alors, pour protéger efficacement votre domicile avec des dispositifs discrets et modernes, songez dès maintenant à demander à nos spécialistes des devis d'installation pour vous conformer à la législation en vigueur et bénéficier d'une indemnisation en cas de sinistre.