Comment bien choisir son capteur de mouvement?

capteur de mouvement

Parmi les différents composants du système d'alarme, c'est lui qui se charge de détecter les présences suspectes : le capteur de mouvement sait repérer les corps qui se déplacent dans son rayon d'action, à l'intérieur de la maison comme à l'extérieur. Comment fonctionne vraiment un capteur de mouvement, quels sont les différents détecteurs disponibles sur le marché et comment bien l'installer ? Suivez le guide.

Qu'est-ce qu'un capteur de mouvement ?

Un capteur ou détecteur de mouvement est un petit appareil électronique muni d'un dispositif optique capable d'observer l'espace qui lui fait face. A l'intérieur de cet angle de vision, il est en mesure de repérer les corps en mouvement. Il ne réagira pas à la présence d'un objet encombrant comme un meuble : ce sont véritablement les corps vivants, en mouvement, qui le font réagir. Dès qu'il en détecte un, le capteur réagit et envoie un signal électronique aux autres composants du système d'alarme pour signaler un risque d'intrusion. La centrale d'alarme prend alors le relais et déclenche l'alerte.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Le fonctionnement d'un capteur de mouvement

Un capteur de mouvement fonctionne grâce à une cellule électronique capable de mesurer la variation d'un phénomène physique. Les appareils les plus courants reposent sur un dispositif de projection infrarouge. Il émet des rayons de lumière infrarouge, invisibles à l'œil nu, puis reçoit les rayons réfléchis qui lui sont retournés par les objets ou les murs de la pièce. Tant que ce signal est constant, il n'y a pas de mouvement aux alentours et le capteur reste en veille. Le système s'active quand d'un seul coup la mesure des rayons entrants témoigne d'une variation : c'est ce décalage qui permet au capteur d'identifier le mouvement et donc de détecter l'intrusion.

Les capteurs de mouvement infrarouges réagissent au rayonnement infrarouge des corps qui se trouvent dans leur champ de vision. L'intensité de la variation leur permet d'éliminer un certain nombre de phénomènes qui donneraient lieu à des fausses alertes. Un capteur de mouvement bien réglé ne réagira pas au passage d'un chat ou d'un chien dans son champ de vision : il mesurera bien une différence de rayonnement, mais celle-ci sera jugée trop faible pour déclencher l'alerte.

Ce fonctionnement permet aux capteurs de mouvements de détecter de façon efficace une présence humaine dans un rayon qui peut aller jusqu'à dix ou douze mètres selon les appareils. La portée exacte varie selon les appareils et selon l'orientation dans l'espace : elle diminue par exemple sur les côtés, à l'extrémité de l'angle de vision du capteur.

Les différents types de détecteurs

On rencontre parfois des appareils qui recourent à des systèmes de détection radio ou des technologies plus exotiques, mais le gros de l'offre est constitué de détecteurs de mouvement exploitant l'infrarouge. La différence entre les modèles se fait donc principalement au niveau des propriétés de détection : par exemple, l'angle de vue ou la portée jusqu'à laquelle le capteur est efficace. Les capteurs de mouvement se déclinent également en gammes, selon qu'ils sont faits pour l'intérieur, pour l'extérieur ou pour des environnements soumis à des contraintes particulières.

Les appareils se distinguent ensuite par leurs fonctionnalités, notamment le réglage de la sensibilité de la détection. Les détecteurs de mouvement utilisés dans le cadre d'un système d'alarme anti-intrusion intègrent parfois un capteur photo et un flash lumineux qui se déclenchent dès que l'appareil a détecté une présence suspecte. Cette fonction, retenue par Securitas Direct pour ses systèmes d'alarme grand public, est un gage supplémentaire de sécurité et de détection. Les images ainsi capturées sont en effet transmises dans un délai très court à la télésurveillance, qui peut s'en servir pour qualifier l'intrusion, vérifier la flagrance et demander l'intervention des forces de l'ordre. En outre, le flash lumineux répété s'ajoute à la sirène d'alarme pour faire peur aux cambrioleurs et les encourager à tourner les talons.

Comment installer un capteur de mouvement ?

L'installation d'un capteur de mouvement ne se limite pas simplement à fixer un petit boîtier au mur : il faut déterminer avec précision l'emplacement qui lui conférera l'efficacité maximale. On choisit généralement d'installer le détecteur de mouvements dans une zone de passage incontournable de la maison : une pièce par laquelle les intrus ont de fortes chances de circuler. Cette précaution vise bien entendu à maximiser les chances de détection. L'installation va donc par exemple se faire dans le couloir qui distribue un étage, dans un hall d'entrée ou dans une cage d'escalier. Il peut également se révéler judicieux d'installer un détecteur de mouvements dans la pièce de vie principale, surtout si celle-ci contient des objets de valeur susceptibles d'intéresser les voleurs.

Il est recommandé de confier cette installation à un professionnel de la sécurité qui saura optimiser l'emplacement du capteur en fonction des différents accès et issues du logement. Cette précaution vaut également pour les capteurs de mouvements extérieurs qui peuvent être installés de façon à surplomber une allée, un parking, un portillon ou une porte de garage.

Où le placer ?

Le capteur de mouvements doit de façon générale être fixé en hauteur, de façon à légèrement surplomber la zone qu'il est censé surveiller. Quelques principes gouvernement le choix de l'emplacement exact : on évite par exemple de placer un détecteur de mouvements infrarouge face à une grande baie vitrée : l'arrivée des rayons du soleil peut en effet entraîner une élévation rapide de la température qui pourrait perturber le fonctionnement du capteur. Pour les mêmes raisons, on se place généralement à l'écart des appareils de chauffage, des canalisations d'eau chaude et des conduits de cheminée. Là encore, le recours aux services d'un professionnel est recommandé : il saura par exemple ajuster la hauteur du détecteur en fonction des volumes qui doivent être surveillés.

Bien utilisé, le capteur de mouvements est un des éléments centraux de la détection au sein d'un système d'alarme avec télésurveillance.