Comment bien choisir son détecteur de présence

détecteur de présence

Si les détecteurs de mouvement réagissent aux variations thermiques associées à un déplacement dans une zone définie, les capteurs de présence vont encore plus loin : ils identifient une simple présence. En cas d'intrusion suspecte, ils émettent une alerte sonore ou lumineuse qui permet de prévenir du danger. Elément-clé dans le système de sécurité, ils peuvent aussi être utilisés pour automatiser des équipements domestiques (lampes, éclairage extérieur, volets, musique, luminaires, etc.).
Comment fonctionne un capteur de présence ? Comment peut-il servir votre sécurité ? Comment s'en servir ? Voici les clés pour comprendre ce dispositif de sécurité utile et efficace pour un usage personnel ou professionnel.

Qu'est-ce qu'un détecteur de présence ?

C'est un appareil dont la mission est de détecter toute présence anormale dans une zone définie à l'aide de différents critères (chaleur, mouvement, luminosité...). Ils sont en particulier utilisés dans les systèmes anti-intrusion mais peuvent également avoir une utilisation plus pratique comme le déclenchement d'un éclairage automatique lors du passage d'une personne ou pour une boutique, être alerté lors de l'entrée d'un client.

On va ainsi parler de détecteur à fonction sonore lorsque la détection d'une anomalie déclenche l'émission d'un son d'alerte (sirène d'alarme) et d'un détecteur à éclairage lorsque sa fonction principale consiste à allumer la lumière lorsqu'une présence est détectée. Ce dernier est souvent associé à un détecteur de luminosité pour de meilleures performances.

Il ne faut toutefois pas confondre un détecteur de présence avec un simulateur de présence qui est un dispositif plus ou moins évolué permettant de faire croire qu'une maison est occupée lorsque vous vous absentez (allumage périodique des lumières, de la TV, ouverture automatique des volets en fonction des scénarios enregistrés).

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Pourquoi installer un détecteur de présence pour sécuriser sa maison ?

Le capteur de présence permet d'éviter les intrusions ou les cambriolages. On trouve bien souvent ce type de capteur dans les systèmes de sécurité. A la différence des détecteurs périmétriques qui vont plutôt protéger les accès de votre maison (détecteur d'ouverture de porte ou de fenêtre, barrière infrarouge...) le détecteur de présence va plutôt servir à protéger un lieu spécifique (bureau) ou les zones de passage. Cet élément est indispensable pour vous alerter d'une présence, surtout si l'intrus est entré sans effraction (porte restée ouverte, utilisation frauduleuse de vos clefs...).

Couplé à un système de télésurveillance, le capteur de présence permet même, au-delà de la détection du danger, d'impulser une action pour s'en prémunir. Ainsi, dès que le capteur de présence aura détecté une présence intrusive et déclenché l'alarme, le centre de télésurveillance sera alerté et pourra gérer la situation.

Comment fonctionne un détecteur de présence

Le ou les capteurs réagissent à la présence ou au passage d'un élément dans le périmètre surveillé en déclenchant un avertisseur sonore et/ou lumineux. S'il est connecté à une centrale d'alarme, il lui envoie un signal provoquant le déclenchement de la sirène d'alarme et l'envoi d'une alerte au propriétaire des lieux (notifications...) ou au centre de télésurveillance.

Les différents types de détecteur

La plupart des détecteurs de présence font appel à la technologie infrarouge qui mesure le rayonnement thermique émise par les objets et le corps humain. On peut cependant distinguer 2 types de capteurs infrarouges :

  • Détecteur infrarouge actif : il émet un faisceau de rayons infrarouges. Si le faisceau est coupé, l'alerte est donnée. C'est le principe des barrières infrarouges qui peuvent servir à sécuriser une rangée de fenêtres avec un seul détecteur plutôt que de munir chaque fenêtre d'un détecteur d'ouverture.
  • Détecteur infrarouge passif : il mesure le rayonnement infrarouge émit par les éléments présents sur la zone protégée grâce à un certain nombre de facettes sensibles et réagit aux variations. Plus le nombre de facettes sera élevé et plus le détecteur sera précis. Certains modèles peuvent également combiner plusieurs technologies (détection infrarouge avec détection d'ultrasons ou détection sonore...). C'est ce type de détection qui est principalement utilisé pour les détecteurs de présence ou les détecteurs volumétriques.

Détecteur de présence ou détecteur de mouvement, quelle différence ?

Plus sensible, le détecteur de présence va identifier l'apparition d'un élément étranger dans la zone surveillée même s'il ne se déplace pas. Le détecteur de mouvements va mesurer, quant à lui, les variations importantes du rayonnement thermique liées au déplacement d'une personne ou d'un objet.

Le détecteur de présence intérieur

Il existe une gamme très variée de détecteurs intérieurs, avec ou sans fil. Certains modèles sophistiqués peuvent même combiner une fonction domotique (allumage de la lumière ou de la ventilation) et une fonction anti-intrusion (déclenchement d'une sirène ou d'un flash de lumière, envoi de notifications). Ils peuvent même intégrer un capteur photo ou une caméra de surveillance, pilotable à distance.

Le détecteur de présence extérieur

Prévu pour résister aux intempéries et aux changements forts de températures, ils se placent à l'extérieur du logement, par exemple au-dessus de la porte, et peuvent être reliés à un système d'alarme et/ou un projecteur pour servir d'éclairage extérieur. On en trouve de plusieurs types : détecteur infrarouge, détecteur à radar ou détecteur avec capteur photo-électrique.

Comment installer un détecteur de présence ?

Les détecteurs doivent être placés de manière à pouvoir couvrir tout l'espace à surveiller. Au préalable, vérifiez quel est l'angle de détection maximal couvert afin de ne pas laisser de zones aveugles stratégiques et quelle est la portée minimale et maximale. Ces caractéristiques peuvent énormément varier d'un modèle à l'autre.
De même la position du détecteur peut impacter le choix du modèle. Un détecteur de présence pour plafond devra avoir un rayon d'action de 360°, contrairement à un détecteur pour mur qui pourra se contenter d'un angle beaucoup plus réduit.

Quel modèle de détecteur choisir ?

Pour un usage anti-intrusion, il faudra déterminer la zone à surveiller : extérieur (jardin, terrasse, porche...) ou intérieur. Si vous avez des animaux domestiques, il faudra également en tenir compte de façon à éviter les faux déclenchements avec des détecteurs qui ne sont pas prévus pour cette situation.

Choisissez ensuite le modèle en fonction des endroits à surveiller (hall d'entrée, escalier, bureau, zone de stock...), de leur nombre et de leurs caractéristiques (présence de cloison, taille de la zone à surveiller). Vous pouvez demander l'avis d'un professionnel qui pourra vous conseiller gratuitement sur les équipements à prendre et l'endroit où les installer pour un usage optimal.

Combien coûte un détecteur de présence ?

Tout dépend du type de détecteur choisi, de son usage (domotique, éclairage, sécurité), de la technologie utilisée, des options choisies : sirène intégrée, télécommande... On trouve des détecteurs de présence avec sirène dès 50 euros. Si vous possédez déjà un système d'alarme, vous pouvez, dans la plupart des cas, ajouter un ou plusieurs détecteurs de présence. La meilleure solution consiste à contacter le fournisseur de votre alarme pour être sûr d'obtenir un modèle compatible.
Vous possédez un système d'alarme maison Securitas Direct ? Vous pouvez le compléter facilement avec le ou les détecteurs de votre choix.