La sécurité incendie

Il suffit parfois de quelques secondes d’inattention pour que se déclenche un incendie susceptible de prendre des proportions importantes. Il existe cependant des moyens simples de se prémunir des conséquences dramatiques d’un départ de feu comme l’installation d’une alarme incendie. Voici dans ce magazine de la sécurité quelques règles à suivre pour assurer une sécurité incendie efficace au quotidien.

Equipement anti-incendie : DAAF et alarme incendie

En dépit de toutes ces précautions, la protection contre l’incendie maison exige la mise en place d’un système de sécurité spécifique. Son rôle sera d’abord de détecter les signes qui traduisent le début d’un incendie puis de donner l’alerte afin que les occupants puissent se placer en sécurité ou appeler les secours.

Le détecteur de fumée

Obligatoire en France dans tous les logements particuliers, le détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) répond précisément à cet objectif. Il dispose d’un composant capable de repérer la présence de fumées dans l’air – le détecteur – et d’un avertisseur sonore qui prévient d’un danger. Le détecteur incendie est un équipement indispensable de la sécurité domestique, mais il n’est pas nécessairement suffisant : s’il fonctionne de façon isolée, son action se limite en effet à un simple signal sonore.

Lire la suite...

L’alarme incendie

Pour aller plus loin, vous avez donc tout intérêt à raisonner en termes d’alarme incendie. Le détecteur de fumée est toujours présent mais cette fois, il travaille de façon coordonnée avec le système de sécurité général de la maison. En pratique, cela signifie que le détecteur émet toujours un signal sonore en cas d’alerte, mais transmet aussi cette information au système d’alarme.

L’intégration au système d’alarme permet d’envisager des scénarios plus complexes, utiles notamment quand vous n’êtes pas présent sur les lieux. Avec une alarme sans fil GSM, votre centrale d’alarme est par exemple capable de vous envoyer automatiquement une alerte sous forme de notification ou de SMS si le détecteur incendie s’est déclenché.

L’avantage de la télésurveillance en cas d’incendie

La mise en place d’une alarme avec télésurveillance offre un niveau de protection incendie supplémentaire : en cas d’alerte, le système de sécurité transmet en effet le signal à un centre opérationnel à toute heure du jour ou de la nuit. Sur place, des opérateurs sont en mesure de se connecter aux équipements du système d’alarme. Si ces derniers leur permettent de confirmer la réalité d’un incendie, ils se chargent alors sans délai de demander l’intervention des pompiers ou des premiers secours. Pour les occupants, c’est donc la garantie d’une réponse plus rapide face à la menace que représente l’incendie.

Incendies : comment s’en prémunir efficacement ?

Pour une protection incendie efficace, encore faut-il comprendre quels sont les risques auxquels on s’expose ! Savez-vous par exemple que la plupart des décès provoqués par des incendies domestiques ne sont pas liés aux flammes ou à la chaleur ? Le plus souvent, ce sont les gaz issus de la combustion qui se révèlent les plus mortels, à commencer par le monoxyde de carbone. Un système de sécurité incendie efficace doit donc impérativement disposer d’un détecteur de fumée qui va repérer ces émanations toxiques et avertir l’ensemble des habitants du logement afin qu’ils évacuent les lieux rapidement.

Lire la suite...

Les différents dangers liés aux incendies dans une maison

Une maison recèle de nombreux équipements qui peuvent déclencher ou propager un incendie : la mise en place d’un système de sécurité adapté s’y révèle donc indispensable. L’installation électrique requiert une vigilance toute particulière dans la mesure où elle est souvent la cause d’un début d’incendie : il suffit en effet d’un court-circuit au mauvais endroit, à proximité d’un matériau inflammable, pour que les flammes apparaissent… La sécurité incendie passe donc notamment par une installation aux normes, avec des prises correctement isolées et suffisamment éloignées des points d’eau. Attention également en cuisine : une casserole oubliée sur un feu ou un four défectueux augmentent le risque, or mieux vaut prévenir un incendie qu’avoir à en subir les conséquences.

La cheminée ou le poêle à bois, si agréables en hiver exigent les mêmes précautions ! Une étincelle qui jaillit d’un foyer non protégé par un pare-feu peut tomber sur un tapis ou un fauteuil en tissu, et provoquer un départ d’incendie. Si vous souhaitez profiter d’une bonne flambée sans avoir à éteindre un incendie de cheminée, n’oubliez donc pas de procéder au ramonage annuel de vos conduits et veillez à systématiquement assurer la mise en sécurité de votre foyer avec un parement anti feu ou une porte, surtout si vous vous absentez.

Réagir rapidement en cas d’incendie, les gestes qui sauvent

Si en dépit de toutes ces précautions, vous êtes victime d’un départ d’incendie, gardez votre calme. Déclenchez l’alarme la plus proche et contactez le plus rapidement possible les secours en composant le 18. Au téléphone, donnez votre nom et votre adresse le plus clairement possible en précisant bien que vous faites face à un incendie. L’objectif est ensuite de vous protéger, vous et vos proches, des flammes et des gaz toxiques tels que le monoxyde de carbone : il faut donc évacuer les lieux rapidement en ne laissant personne derrière soi. S’il n’est pas possible de sortir directement, il est conseillé de se calfeutrer dans une pièce munie d’une fenêtre et d’attendre l’arrivée des premiers secours.