Assurance habitation : ce qu’il faut savoir sur le ramonage

assurance habitation et ramonage

Si vous possédez une cheminée et que vous souhaitez l'utiliser cet hiver, renseignez-vous d'abord sur les obligations auxquelles vous êtes soumis dans le cadre de votre assurance habitation. Le ramonage est en effet obligatoire, afin de limiter tout risque d'incendie ou d'intoxication au monoxyde de carbone.

En quoi consiste le ramonage ?

Le ramonage des conduits de cheminée permet de nettoyer les suies et les dépôts qui se sont introduits au sein de sa paroi intérieure. Cette opération doit être effectuée par un professionnel qualifié. Elle dure entre vingt minutes et une heure selon l'état du conduit et sa difficulté d'accès.

Le ramonage est une mesure de sécurité indispensable. Il permet de prévenir les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et d'incendie du conduit de cheminée. Il doit avoir lieu régulièrement car la suie s'accumule très rapidement. Il est d'ailleurs conseillé de privilégier du bois très sec pour alimenter votre feu, et d'éviter d'utiliser du carton, des palettes ou encore des papiers, extrêmement inflammables.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Une obligation pour votre assurance habitation

Pour être entièrement couvert par votre assureur en cas de sinistre lié à votre cheminée, celle-ci doit être ramonée régulièrement. Cette obligation a été décidée par le règlement sanitaire départemental dépendant de dispositions applicables de votre commune.

Deux ramonages par an sont généralement prévus pour les conduits de fumée en fonctionnement, dont un en période de chauffe (en hiver). Cette disposition s'applique également aux autres types de conduits d'évacuation, tels que ceux destinés au chauffage à gaz, au fioul ou au charbon. Tout manquement à l'obligation de ramonage vous soumet au risque de recevoir une amende, qui s'alourdit en cas de sinistre lié à votre négligence. Par ailleurs, si vous ne respectez pas cette obligation, l'indemnité d'assurance peut être réduite en cas de sinistre.

Le ramonage, une tâche qui vous incombe

Afin d'être sûr d'être couvert par votre assurance habitation en cas de sinistre, vérifiez que votre contrat soit multirisque et qu'il comporte bien une garantie incendie. Certaines compagnies réduisent l'indemnisation de l'assuré si celui-ci provoque un sinistre alors qu'il n'a pas effectué de ramonage de ses conduits d'évacuation.

Par ailleurs, il est de votre devoir de veiller à ce que le ramonage soit bien effectué, quel que soit votre statut (propriétaire ou locataire d'un logement). Dans tous les cas, l'opération de ramonage doit être réalisée par un professionnel qualifié par l'organisme de qualification et de classification du bâtiment (logo Qualibat).

À noter que, si vous êtes propriétaire de votre logement, c'est à vous d'entretenir la cheminée. Si vous êtes propriétaire d'un bien que vous louez et autorisez votre locataire à se servir de la cheminée, il vous revient de veiller au bon état de propreté des conduits à chaque changement de locataire.

Si vous êtes locataire, les réparations d'entretien courant sont de votre ressort. Le ramonage des conduits de fumée est une charge locative qui est généralement stipulée dans le bail. Cela dit, le propriétaire peut prendre l'initiative de solliciter un ramoneur. Dans tous les cas, les frais engagés sont à la charge du résident.

Si vous habitez dans un immeuble en copropriété, le règlement de copropriété peut interdire tout feu de cheminée dans les parties privatives. Le ramonage des conduits desservant une installation collective de chauffage doit être réalisé aussi souvent que nécessaire et au moins deux fois par an. C'est en général le syndic qui se charge de le faire effectuer.

Comment justifier que l'on a bien respecté de l'obligation de ramonage ?

Le ramonage doit être effectué par un professionnel qualifié. Celui-ci remettra à l'usager un certificat de ramonage précisant le ou les conduits de fumée ramonés. Ce certificat permet à l'assuré de justifier auprès de son assureur du bon entretien de son conduit de cheminée.

En complément du ramonage

Le ramonage est l'une des mesures nécessaires au maintien de votre sécurité et de celle de votre domicile. D'autres mesures peuvent vous assurer une protection encore accrue contre les risques d'incendies :

Installer un détecteur de fumée

Obligatoire en France depuis 2015, le détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) dispose d'un composant capable de repérer la présence de fumées dans l'air, le détecteur, et d'un avertisseur sonore qui prévient d'un danger. Le détecteur incendie est un équipement indispensable de la sécurité domestique, mais il n'est pas nécessairement suffisant : s'il fonctionne de façon isolée, son action se limite en effet à un simple signal sonore.

Se munir d'une alarme incendie

Pour vous garantir une sécurité optimale, vous avez tout intérêt à vous équiper d'une alarme incendie. Le détecteur de fumée fonctionnera alors de façon coordonnée avec le système de sécurité général de la maison. Ainsi, il émettra toujours un signal sonore en cas d'alerte tout en transmettant cette information au système d'alarme. Avec une alarme connectée, votre centrale d'alarme pourra vous envoyer automatiquement une alerte sous forme de notification ou de SMS si le détecteur incendie s'est déclenché. Associé à un système de télésurveillance, il pourra alerter la station de télésurveillance en cas de problème, déclenchant ainsi la prise en main de la situation par des agents de télésurveillance aptes à intervenir si besoin.

Comment fonctionne la télésurveillance en cas d'incendie ?

La mise en place d'une alarme avec télésurveillance offre un niveau de protection incendie supplémentaire : en cas d'alerte, le système de sécurité transmet en effet le signal à un centre opérationnel à toute heure du jour ou de la nuit. Sur place, des agents sont en mesure de se connecter aux équipements du système d'alarme. Si ces derniers leur permettent de confirmer la réalité d'un incendie, ils se chargent alors sans délai de demander l'intervention des pompiers ou des premiers secours. Pour les occupants, c'est donc la garantie d'une réponse plus rapide face à la menace que représente l'incendie.

Essentiel dans votre sécurisation contre les incendies, le ramonage peut être complété par des dispositifs de protection performants. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous informer sur les systèmes les plus adaptés à votre situation.