Quand le design s'intéresse aux détecteurs de fumée

Détecteur de fumée design

Élément de sécurité utile (et depuis plusieurs années obligatoire), le détecteur de fumée peut devenir un élément esthétique au regard du large choix de modèles proposé. Sachant qu'il doit être installé dans les pièces à vivre, en hauteur et donc souvent de manière visible, autant en faire un atout dans son esthétique intérieur. On peut choisir de le fondre dans le décor ou au contraire de le mettre en valeur en jouant sur son originalité ou son raffinement. De nombreux créateurs proposent des modèles ayant des formes particulières et des coloris parfois surprenants. Au-delà des goûts et des couleurs, le tout est de s'assurer d'opter pour des modèles avant tout fiables et sécurisants.

Une touche de discrétion

Un détecteur de fumée se présente généralement sous la forme d'un petit boîtier la plupart du temps cylindrique composé d'un emplacement pour mettre la pile, d'une partie détection des fumées (invisible extérieurement), et d'une partie alarme avec une sirène à haut potentiel sonore.

Blancs, gris, noirs, anthracites ou métallisés, certains détecteurs de fumée savent se faire discrets. En prenant la forme de galets, de spots ou de luminaires, ils cachent leur véritable fonction tout en restant extrêmement efficaces.

Certains associent différentes matières comme l'acier laqué et le verre coloré pour apporter une touche élégante au plafond. D'autres s'inspirent des nouvelles technologies hi-fi et multimédia pour souligner la modernité d'une pièce. Les styles proposés sont variés : zen, nature, loft, épuré...

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Oser l'originalité

Parce qu'ils font désormais parti de notre quotidien, les détecteurs de fumée commencent à intéresser les designers et les architectes d'intérieur. Et force est de constater que le résultat de leur travail est bluffant : plats et minimalistes, sculptés et complexes, voire carrément à l'image d'un insecte, les modèles qu'ils ont imaginés sont tout bonnement incroyables.

Si ces créateurs se sont amusés à détourner cet appareil à piles désormais obligatoire pour à en faire un objet de décoration ludique et parfois déroutant, attention toutefois à ne pas sacrifier la technicité au profit de l'esthétisme : les détecteurs non conformes ne permettent pas d'être couvert par l'assurance habitation. C'est pourquoi il est impératif qu'ils portent la marque CE et se conforment à la norme européenne NF EN 14604, visible sur leur étiquette.

Peindre son détecteur de fumée : une idée à proscrire

Un détecteur de fumée est rarement en accord avec la décoration intérieure et vous pourriez être tenté de le peindre pour qu'il s'harmonise avec vos murs et plafonds. Cependant, en agissant de la sorte, vous risquez de perturber son fonctionnement : un détecteur de fumée couvert de peinture peut ne plus détecter correctement les départs de feu ou, à l'inverse, devenir extrêmement sensible et se déclencher à tout moment.

Avec l'obligation d'installer un détecteur de fumée à domicile, les assureurs vont imposer la présence de celui-ci pour les contrats habitation. Peindre son détecteur pourrait alors avoir de graves conséquences sur une potentielle indemnisation en cas d'incendie. Pour être couvert, le détecteur de fumée doit avoir été installé au plafond, selon les recommandations du vendeur et ne doit pas avoir été modifié.

La performance avant tout

Parce que la fonction première d'un détecteur de fumée est de vous protéger en cas de départ d'incendie, n'oubliez pas qu'il doit être capable d'émettre un signal sonore d'alarme égal ou supérieur à 85 dB(A) et perceptible à 3 mètres. Autres obligations, outre la norme européenne NF EN 14604 : un bouton testeur intégré et une notice détaillée.

Par ailleurs, pour remplir sa mission de protection, il doit faire l'objet d'une certaine vigilance de votre part.

Votre détecteur de fumée doit être bien positionné

Pour être protégé efficacement des incendies, il est recommandé d'installer votre Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée (DAAF) dans ou près des chambres, par exemple au niveau du couloir ou du palier qui les dessert.
Afin d'éviter des déclenchements intempestifs liés aux gaz d'échappement, aux vapeurs de cuisson ou d'humidité, il est important de ne pas les poser près de la salle de bain, de la cuisine ou du garage.
Le détecteur doit être placé au plafond (15/20 cm minimum d'une paroi) ou dans la partie supérieure du mur (15/30 cm du plafond). Une fois l'installation de votre détecteur de fumée faite, n'oubliez pas de faire parvenir à votre assurance habitation l'attestation de pose.

Votre détecteur de fumée doit être en bon état de marche

Tous les détecteurs sont fournis avec pile. Sa durée de vie annoncée est de 1 an si c'est une pile alcaline, 5 ans si c'est une pile lithium. Dans la majorité des cas, une alarme se déclenche quand la pile approche de la fin de charge. Il faut alors la changer sans attendre. Quelques détecteurs disposent d'une pile qui dure 10 ans, mais elle ne se change pas. Quand elle est déchargée, il faut alors racheter un détecteur et pas seulement une pile.
Pour ne pas attendre d'en arriver à un épuisement des piles, mieux vaut vérifier régulièrement le bon fonctionnement de votre détecteur en appuyant sur le bouton "test" qui doit déclencher l'alarme du détecteur s'il fonctionne bien. Si ce n'est pas le cas, vous devez procéder au changement de la pile ou de la batterie.

Notez bien par ailleurs que les fentes du détecteur ne doivent pas être obstruées pour vous garantir une détection et une protection optimales. Pour vous en assurer, nettoyez régulièrement votre détecteur afin d'éviter l'accumulation de la poussière et de la saleté.

Installer votre détecteur de fumée

Selon le modèle choisi, l'installation de votre détecteur de fumée sera plus ou moins complexe. Dans leur immense majorité, les DAAF sont vendus avec des supports de fixation à visser. Ainsi, si vous voulez les installer par vous-même, c'est tout à fait envisageable. Il vous faudra alors utiliser un crayon pour marquer les emplacements des trous, puis procéder au perçage et enfin visser solidement le support à l'aide des chevilles et vis fournies. Ensuite, vous placerez la pile dans votre détecteur. Il ne vous restera plus qu'à le placer sur son support, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre. Cela dit, si vous êtes dans une recherche d'optimisation et d'esthétisation de votre matériel, mieux vaut faire appel à un professionnel.

Pour être en règle avec la loi sans dénaturer votre espace de vie, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec l'un de nos techniciens. Il saura vous conseiller sur l'installation de votre détecteur de fumée connecté.

Attention à ne pas sacrifier la technicité au profit de l'esthétisme.