Quel est le meilleur emplacement d’un détecteur de fumée ?

Emplacement détecteur de fumée

Où placer votre détecteur de fumée pour assurer une efficacité maximale ? Le caractère obligatoire du détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) fait qu'on a tendance à négliger les conditions de son installation, comme s'il suffisait de s'acquitter de cette formalité pour être protégé des risques d'incendie. La réalité est un peu plus complexe. En maison comme en appartement, l'installation d'un détecteur de fumée obéit à quelques grands principes qu'il faut respecter, au risque de compromettre la qualité de l'alerte.

Choisir le meilleur emplacement pour un détecteur de fumée

Alors quelles sont les règles à suivre pour optimiser le fonctionnement d'un détecteur de fumée anti-incendie ? La première d'entre elles consiste à ne pas l'installer dans ce qu'on appelle les pièces d'eau, c'est-à-dire la cuisine, la salle de bain ou la salle d'eau. Dans ces pièces, les occupants du logement sont en effet amenés à se livrer à des activités susceptibles de générer des fumées ou de la vapeur d'eau qui pourraient déclencher l'alerte de façon intempestive.

Exemple typique ? Un détecteur de fumée fixé à côté de la porte de la salle de bain risque d'être exposé à un important nuage de vapeur si quelqu'un sort après avoir pris une douche très chaude. Cet afflux de vapeur risque d'être perçu comme de la fumée par le détecteur, qui va donc déclencher l'alerte.

On retrouve le même type de précautions à proximité de la cuisine. Il suffit en effet de faire bouillir de l'eau, de faire sauter des aliments à la poêle ou de faire flamber un dessert pour que la table de cuisson dégage un volume de fumée bien trop important pour être évacué par une éventuelle hotte. Si le détecteur de fumée est situé à proximité, il risque là encore de lancer l'alerte de façon injustifiée.

Pour éviter ces fausses alertes, on commence donc par installer son détecteur anti-incendie à l'écart de tous les espaces dans lesquels l'appareil risque d'être exposé à des fumées qui ne correspondent pas à un départ de feu. Les fumeurs et les bricoleurs ont ainsi tout intérêt à intégrer leurs propres habitudes lors du choix de l'emplacement de leur détecteur de fumée.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Les emplacements à privilégier pour installer son détecteur de fumée (DAAF)

C'est la nuit, quand les membres du foyer sont endormis, que les incendies provoquent le plus d'accidents mortels. En journée, les occupants présents sont en effet plus susceptibles de remarquer les signes avant-coureurs d'un feu domestique. On conseille donc de placer les détecteurs de fumée non loin des chambres à coucher. De cette façon, on s'assure de leur capacité à alerter les personnes endormies en cas d'incendie nocturne. Dans les maisons ou les appartements dont le plan prévoit un espace nuit qui regroupe les différentes chambres à coucher, on privilégie par exemple le couloir central. Dans une maison de grande taille, avec un étage et plusieurs espaces de sommeil non contigus, la prudence peut imposer l'installation de plusieurs détecteurs de fumée. Dans tous les cas, le principe est de placer le détecteur de fumée à portée de ceux qui ont besoin de l'entendre.

A quelle hauteur installer un détecteur de fumée ?

Une fois le bon emplacement déterminé, reste à voir où fixer précisément le Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée ? La plupart des fabricants recommande de le fixer dans un espace ouvert, sur le mur et à proximité du plafond. Pourquoi de telles précisions ? L'emplacement du détecteur de fumée dans un espace ouvert vise à positionner l'appareil là où il a un maximum de chances d'être exposé aux fumées qui traduiraient un début d'incendie. C'est également pour cette raison qu'on évite d'installer les détecteurs de fumée dans un coin de pièce ou derrière un meuble. Il ne faut pas dissimuler l'appareil : au contraire, on cherche à ce qu'il soit rapidement confronté aux éventuelles émanations. La position en hauteur, à dix ou vingt centimètres du plafond, dans une pièce de hauteur conventionnelle, répond également à cet objectif.

Installation d'un DAAF par un professionnel

En cas de doute, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel de la sécurité. Il saura très rapidement identifier le bon emplacement pour votre détecteur de fumée, mais aussi vous l'installer dans les règles de l'art. Suivre ces quelques précautions permet d'optimiser au maximum l'efficacité du détecteur de fumée et donc d'augmenter sa capacité à signaler un début d'incendie avant que celui n'ait atteint des proportions difficiles ou impossibles à maîtriser.