Le guide de la caméra de surveillance

Il existe de nombreuses caméras de surveillance, avec des technologies diverses en matière de prise de vue ou de communication. On trouve ainsi des caméras infrarouges dédiées à la vision nocturne ou aux installations extérieures, des caméras WiFi pensées pour l’intérieur d’une maison ou d’un appartement, des caméras de sécurité filaires pour les installations professionnelles, des caméras sans fil, etc.

Sur le plan technique, on range généralement les caméras de surveillance en fonction de critères tels que la qualité du flux vidéo (HD 720p ou HD 1080p), le codec utilisé pour la diffusion (H.264, MPEG), la définition du capteur exprimée en mégapixels ou le support d’enregistrement quand elles en sont dotées (disque dur, mémoire flash, support physique amovible).

Lire la suite...

Sans parler de réelle “surveillance” à distance, la caméra de surveillance vous permet de garder un œil sur votre domicile et peut au besoin enregistrer les traces d’une effraction. C’est donc le complément idéal d’un système de sécurité, qu’il s’agisse d’une caméra de surveillance sans fil, infrarouge, grand angle, haute définition ou munie d’un enregistreur numérique. Découvrez dans cette rubrique du Mag Sécurité tout ce qu’il faut savoir sur les caméras de surveillance.

Pourquoi se munir d’une caméra de surveillance ?

Un système d’alarme traditionnel repose sur des détecteurs capables de déclencher automatiquement l’alerte quand ils repèrent un phénomène suspect, mais encore faut-il pouvoir contrôler ce qui se passe sur les lieux quand on ne s’y trouve pas. C’est là qu’intervient la caméra de surveillance. Grâce à son objectif et à ses facultés de communication, on peut regarder ce qu’il se passe dans son champ de vision pour évaluer une menace éventuelle ou simplement contrôler l’absence d’anomalie.

La caméra de surveillance remplit donc une double mission. Elle améliore la sécurité des lieux que l’on surveille et donne à l’utilisateur un moyen de garder un œil, de se rassurer s’il a la moindre inquiétude quant à ses biens ou ses proches. Inutile d’attendre une alerte pour se connecter à sa caméra : on peut par exemple l’utiliser pour vérifier qu’aucune lampe n’a été laissée allumer au moment d’un départ en vacances. 

Quel budget et quel prix pour sa caméra de surveillance ?

Les tarifs varient dans des proportions importantes en fonction des technologies mises en œuvre : une caméra infrarouge connectée coûte plus cher qu’un modèle standard alimenté par un fil. En pratique, le prix d’une caméra de surveillance varie de quelques dizaines à quelques centaines d’euros. Pour bien choisir, il est important de ne pas se limiter à la question de la caméra : au contraire, envisagez plutôt la question de la sécurité comme un ensemble intégrant la vidéosurveillance mais aussi les autres aspects de la protection dont vous souhaiteriez bénéficier au quotidien.

S’équiper d’une ou plusieurs caméras de surveillance est extrêmement utile pour renforcer la sécurité de son domicile ou de ses bureaux. Cela dit, il est essentiel de bien choisir le système approprié pour surveiller les bonnes zones à protéger et pour pouvoir gérer la situation à distance en cas de souci. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour qu’il vous livre les meilleurs conseils pour bien choisir vos caméras de surveillance.

Caméra de surveillance et système de sécurité

Caméra seule, caméra avec sirène et détecteurs de mouvement, caméras connectées à un système d’alarme complet et un service de télésurveillance… Vous avez le choix en matière de types de caméras de surveillance. Quelques informations à savoir pour chacun d’entre eux.

La caméra de surveillance seule

De plus en plus de netcams sont vendues en France. Les netcams sont de petites caméras connectées qui permettent de jeter un œil sur son domicile depuis l’écran de son smartphone et d’être alerté en cas de mouvement suspect.

Très pratiques et peu coûteuses, les netcams s’installent facilement, d’où leur attrait. En revanche, il est important de noter que leur champ de visibilité est réduit. Si vous décidez par exemple de placer votre caméra devant votre porte d’entrée, vous n’aurez aucun moyen de surveiller les autres points d’accès de votre logement, comme les fenêtres, les baies vitrées, l’entrée du garage, etc. Or, de nombreux malfaiteurs entrent chez vous par d’autres points d’accès que la porte d’entrée, notamment par les fenêtres.

Les caméras avec sirène et détection de mouvements

Ce dispositif permet de visualiser à distance l’intérieur et l’extérieur de son habitation grâce à une ou plusieurs caméras placées dans et autour de la maison. Intégrant des détecteurs de mouvements, elles déclencheront une sirène en cas d’intrusion.

Bien plus efficaces que les netcams, ce système de caméra permet de visualiser, via votre smartphone ou votre ordinateur, ce qui se passe chez vous. Le fait que les caméras installées déclenchent une sirène en cas de tentative d’intrusion est fortement dissuasif. Et on ne le répètera jamais assez : dans 95% des cas, le déclenchement d’une alarme fait fuir les intrus. Toutefois, ce type de système n’est pas sans défaut. En effet, vous n’avez aucun moyen d’intervenir si, lors de vos vacances, vous voyez via votre smartphone l’intrusion de cambrioleurs ayant réussi à neutraliser la sirène de votre alarme. Pour pallier cette limite, vous pouvez avoir recours à une caméra connectée à un service de télésurveillance.

Les caméras connectées à un service de télésurveillance

Comme le dispositif précédent, celui-ci permet de visualiser à distance l’intérieur et l’extérieur de son habitation grâce à une ou plusieurs caméras placées dans et autour de la maison. En cas d’intrusion, la sirène retentira et le centre de télésurveillance sera alerté.

La grande différence de ce système avec les autres dispositifs est qu’en votre absence, en cas d’intrusion, une intervention à distance des agents de télésurveillance est effectuée. En effet, après levée de doute, la station de télésurveillance vous alerte via votre téléphone et prévient les forces de l’ordre. Si vous êtes équipé d’un générateur de fumée connecté à la station de télésurveillance, celui-ci sera également déclenché par l’agent.

Notez que les données récupérées par ces caméras sont transmises au centre de télésurveillance et utilisées par celui-ci uniquement en cas d’alerte. Cela signifie que votre domicile n’est pas filmé en continu mais seulement lorsqu’une tentative d’intrusion est détectée.

Ce système offre par ailleurs une protection supplémentaire aux habitants de la maison : en cas d’accidents domestiques, comme une chute ou une brûlure par exemple, les professionnels des centres de télésurveillance sont en mesure, là aussi 24h/24 et 7j/7, de réagir immédiatement et d’envoyer sur place les secours en un temps record.

Choisir sa caméra de surveillance : les différents types de caméras

Pour vous aider à bien choisir la caméra de surveillance adaptée à vos besoins, nous avons listé pour vous les principaux types de caméras de surveillance rencontrés dans l’environnement grand public. Les équipements destinés aux professionnels suivent une nomenclature globalement similaire mais ils sont souvent dotés de fonctions plus spécifiques de type enregistrement sur support physique ou chiffrement des communications sans fil.

Lire la suite...

La caméra de surveillance IP

La caméra de surveillance IP communique avec le réseau domestique au moyen d’un câble (Ethernet) ou d’une liaison sans fil (WiFi). Elle est reliée par cet intermédiaire à la box Internet ou au modem du foyer, ce qui permet de s’y connecter depuis l’extérieur au moyen d’une interface Web ou d’une application mobile. La caméra de surveillance IP est idéale pour tous ceux qui souhaitent vérifier rapidement la situation chez eux pendant qu’ils sont en vacances ou au travail. Elle se décline aussi en caméra IP extérieure.

La caméra de surveillance WiFi

Tirer des câbles réseau représente une contrainte dont on peut aujourd’hui aisément s’affranchir grâce aux caméras de surveillance WiFi. Elles disposent d’un module de communication sans fil qui leur permet de transmettre sans encombre le flux d’image envoyé par le capteur aux autres équipements du réseau local. On peut donc consulter la vidéo en direct de sa caméra WiFi depuis son ordinateur, son téléphone ou n’importe quel autre appareil connecté à Internet.

La caméra de surveillance connectée

La caméra de surveillance connectée fonctionne comme les précédentes mais elle bénéficie souventde fonctionnalités supplémentaires: une application mobile dédiée, par exemple, ou un enregistreur numérique intégré. La caméra de surveillance connectée peut être intégrée à un système d’alarme global mais elle fonctionne aussi de façon autonome. Certains modèles répondent à des usages plus précis grâce à des fonctions logicielles comme la reconnaissance faciale. Là encore, on a le choix entre des modèles dotés d’optiques traditionnelles et d’autres munis de l’équipement infrarouge nécessaire à la vision de nuit.

La caméra GSM

La plupart des caméras de surveillance connectées travaillent de concert avec le réseau local porté par le routeur Internet ou la box modem. Ce fonctionnement présente l’intérêt d’être très simple à paramétrer, mais il créée une forme de dépendance à la connexion Internet filaire ainsi qu’à l’alimentation électrique des équipements associés. Si la box Internet s’arrête, la caméra n’est plus joignable. La caméra de sécurité GSM pallie cette lacune au moyen d’un transmetteur GSM intégré directement au niveau de l’appareil. Elle est ainsi en mesure de communiquer de façon autonome avec l’extérieur de la maison ou de l’appartement.

La caméra GSM est un équipement que l’on ne rencontre que rarement. En revanche, un bon système d’alarme va fonctionner précisément selon ce modèle pour garantir l’efficacité de la protection même en cas de coupure de la ligne téléphonique ou de l’accès à Internet.

Il existe encore d’autres types de caméra associés à des notions de surveillance vidéo : la caméra espion se destine par exemple aux enregistrements discrets, tandis que la caméra factice joue le rôle d’un outil de dissuasion. Ces appareils ne répondent toutefois pas aux enjeux associés à un système de vidéosurveillance.

Comment installer une caméra de surveillance ?

Installer une caméra de surveillance ou un kit de vidéosurveillance chez soi ne présente aucune difficulté majeure, en particulier si vous optez pour une caméra de surveillance sans fil. L’installation ne requiert par ailleurs aucune autorisation préalable. Il convient en cependant de respecter certaines règles : il est par exemple interdit de filmer l’extérieur de sa propriété ou la voie publique. Le respect de la vie privée impose également de ne pas filmer les gens à leur insu. Pour le reste, la principale question qui se pose est celle de l’emplacement retenu, en fonction de l’optique et de l’objectif poursuivi.

Lire la suite...

Quand installer une caméra de surveillance ?

Il n’y a pas de « bon moment » pour installer une caméra de surveillance. L’installation d’un système de vidéosurveillance peut se faire lors d’un emménagement, d’un agrandissement, ou même si cela fait longtemps que vous êtes chez vous et n’envisagez pas de travaux mais aspirez simplement à renforcer votre sécurité. Si vous choisissez un modèle de caméra de surveillance wifi, sa facilité d’installation est telle que vous n’aurez pas de changement à prévoir dans votre décor ; il vous faudra juste bien réfléchir au bon emplacement pour votre caméra et vous assurer de la qualité de votre réseau wifi.

Cependant, si vous optez pour une caméra de surveillance filaire et projetez des travaux de construction ou de rénovation, il est préférable de l’installer avant de lancer les travaux dans la mesure où il faudra prévoir des saignées pour l’installation des câbles nécessaires. Sinon, il faudra engager des travaux et des frais supplémentaires pour l’installation de votre système de vidéosurveillance filaire. Installer une caméra de surveillance répond à un besoin de sécurité et de sérénité. Le meilleur moment pour s’équiper est donc celui où vous éprouvez un sentiment d’insécurité, soit parce que vous avez été victime d’une intrusion, soit parce que vos voisins en ont fait la fâcheuse expérience, soit parce que vous êtes conscient des risques grandissants de cambriolages, soit tout simplement parce que vous voulez protéger vos biens et vos proches de tout risque d’effraction.

Le fonctionnement d’une caméra de surveillance

La caméra de surveillance fonctionne dans la majorité des cas sur le principe d’une double connexion : connexion au support IP de l’utilisateur d’une part (smartphone, ordinateur, tablette) ; connexion au système de sécurité d’autre part (détecteur de mouvement et autres détecteurs éventuels, centrale d’alarme). Cette double connexion permet une surveillance active du domicile. En effet,non seulement l’utilisateur peut surveiller à distance sa maison ou son appartement quand il le souhaite mais en plus il peut être prévenu automatiquement en cas de problème.

Lire la suite...

Dans le cas d’un système ne se limitant pas à la vidéosurveillance mais étant lié à un centre de télésurveillance, la surveillance est encore plus active : des agents de télésurveillance sont prévenus en même temps que l’utilisateur du problème chez vous et peuvent intervenir rapidement si l’alerte est vérifiée.Les caméras de surveillance permettent de procéder plus facilement à la levée de doute,les images rendant compte de la situation en temps réel.