Fonctionnement d’un capteur infrarouge

capteur infrarouge

Composant clé de la détection de mouvement dans le monde de la sécurité, le capteur infrarouge est capable de réagir à la chaleur des objets qui lui font face. Quels sont les principes de son fonctionnement et pourquoi le rendent-ils indispensable dans la construction d'un système d'alarme ? Eléments de réponse.

Comment le capteur infrarouge détecte-t-il les voleurs ?

A l'intérieur d'un détecteur de mouvement, le capteur infrarouge est chargé de mesurer en permanence le rayonnement infrarouge à l'intérieur de son champ de vision. Il est associé à un composant électronique qui mesure les variations d'intensité du signal perçu par le capteur. Quand le capteur enregistre une variation subite, c'est le signe qu'un être vivant est passé en face du capteur infrarouge.

Découvrez la protection Securitas Direct 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Principes de fonctionnement

Le capteur infrarouge est sensible au rayonnement infrarouge des objets qui l'entourent. Dit en des termes plus simples, il est capable de réagir à la chaleur émise par son environnement. Le principe du capteur infrarouge est par exemple utilisé pour les caméras thermiques, qui montrent en bleu les zones froides et en jaune orangé les êtres vivants. Quand il est intégré à un détecteur de mouvement, le capteur fonctionne de façon plus basique : il est étalonné sur la chaleur ambiante de la pièce, qui correspond à l'absence d'être humain dans le champ de vision. Tant que le signal mesuré par le capteur reste constant, l'appareil considère qu'il n'y a pas de mouvement dans la zone et il ne se passe rien.

Imaginons maintenant qu'un être humain passe dans le champ du capteur infrarouge. Sa présence entraîne une modification significative du rayonnement infrarouge et son déplacement génère des variations. Chaleur et mouvement sont les deux éléments qui permettent à l'électronique du détecteur anti-intrusion de signaler une présence suspecte. Cette information est ensuite transmise aux autres éléments du système d'alarme pour déclencher l'alerte. Dans le cas des détecteurs de mouvement Securitas Direct, elle active également l'appareil photo et la lampe LED intégrés qui réalise instantanément une rafale de clichés de la scène, afin que ces images puissent servir à analyser la situation.

De quoi est composé un capteur infrarouge ?

Le fonctionnement de la détection infrarouge repose sur trois éléments clé qui fonctionnent de concert, de façon similaire à ce que l'on connaît avec l'œil humain. Il y a d'abord l'objectif, chargé de canaliser les rayons lumineux infrarouges à la façon de la pupille, exactement comme un objectif d'appareil photo. Il y a ensuite le capteur proprement dit, similaire à la rétine, qui réagit en fonction de la longueur d'onde exacte du signal reçu. Enfin, il y a la partie électronique, qui serait le nerf optique dans l'œil humain : c'est elle qui convertit les perceptions du capteur en informations utiles pour le système d'alarme.

Les avantages d'un capteur infrarouge

La grande force du capteur infrarouge, c'est de mesurer un rayonnement invisible à l'œil nu : son action passe donc totalement inaperçue. Il est bien difficile de repérer un détecteur de mouvement dans une pièce obscure si vous ne savez pas où le chercher : une discrétion bienvenue dans le monde de la sécurité. Cette capacité à détecter les mouvements même dans l'obscurité sert aussi dans d'autres cas de figure : on utilise par exemple un capteur infrarouge pour concevoir les caméras extérieures et tous les autres appareils de surveillance censés fonctionner jour et nuit. Reste à choisir un capteur infrarouge adapté à ses besoins. Dans le monde de la sécurité, il est par exemple important que le détecteur de mouvement offre une sensibilité suffisante pour distinguer un être humain d'un animal domestique afin d'éviter des déclenchements d'alarme intempestifs.

Au-delà des systèmes d'alarme, le capteur infrarouge trouve également sa place dans d'autres appareils pratiques au quotidien. Sans aller jusqu'aux caméras thermiques, réservées le plus souvent à des usages professionnels, c'est lui qui anime par exemple les détecteurs de présence, ces petits appareils qui servent à allumer ou éteindre automatiquement la lumière dans une pièce en fonction du passage. Ils peuvent également servir à des applications spécifiques en environnement industriel ou pour la sécurité routière : en couplant la mesure du rayonnement électromagnétique à des mesures temporelles, un capteur infrarouge permet par exemple de mesurer la vitesse d'un corps en mouvement. Les applications les plus courantes restent toutefois dans les domaines de la sécurité et de la vision nocturne.