Détecteur de fumée connecté

Descriptif
Fiche Technique

Depuis mars 2015, la "loi Morange" oblige chaque domicile à être équipé d'au moins un détecteur de fumée normé. Certifié EN 14604 et conforme à ces normes, le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) Verisure permet de prévenir les risques d'incendie grâce à sa technologie optique.

En cas de fumée épaisse, le détecteur se déclenche et émet un son puissant (90 dB à 3 mètres) ainsi qu'un signal visuel rouge pour vous avertir, même si votre système d'alarme est désactivé.

Votre détecteur de fumée est connecté 24h/24 et 7j/7 avec le centre de télésurveillance Securitas Direct. Chaque déclenchement d'alarme est transmis à nos opérateurs, qui réagissent en moins de 30 secondes (1). En cas de danger, les pompiers sont immédiatement prévenus.

Même absent, vous bénéficiez d'une alarme incendie haute sécurité : votre maison et vos biens sont protégés contre le feu en permanence !

Retour au matériel

Type de technologie : optique (fumée opaque)

Technologie de transmission locale : radio

Fréquence(s) de transmission : 868 Mhz

Dimensions : diamètre 135 x 45 mm

Poids : 219 g

Alimentation (piles) : 2 piles 1,5 V type LR6/AA

Autonomie sur piles : 3 ans

Retour au matériel

Galerie photos Détecteur de fumée connecté

CALCULER VOTRE DEVIS ALARME

Installation d'un détecteur de fumée : choisir le bon emplacement

Concernant la pose, il est recommandé d’installer votre détecteur de fumée au niveau des couloirs et paliers à proximité des chambres.

Evitez les lieux susceptibles de contenir des émanations et dégagements intempestifs (vapeur d’eau, fumée de cuisson, gaz d’échappement…) comme la cuisine, la salle de bains et le garage. Cela permet d'éviter les faux déclenchements.
Privilégiez également une installation au plafond et à distance des murs.
Si votre domicile possède plusieurs étages, il est conseillé d’installer un détecteur de fumée par étage.

Le saviez-vous ? Les DAAF sont interdits dans les parties communes d’un immeuble d’habitation. Le risque est en effet de provoquer involontairement la venue des occupants dans ces zones où se concentrent les fumées toxiques ou de faire pénétrer ces dernières dans les habitations. Des systèmes spécifiques de sécurité incendie sont prévues pour ces zones (portes coupe-feu, extincteurs…).